Peine de prison pour un Arabe israélien qui a combattu avec l'EI

le
0

JÉRUSALEM, 3 novembre (Reuters) - Un tribunal israélien a condamné lundi à 22 mois de prison un Arabe israélien qui a combattu pendant trois mois avec le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Syrie avant de regretter son choix et de rentrer en Israël. Ahmed Chourbadji est le premier citoyen israélien condamné pour des liens avec les extrémistes qui se sont emparés d'une partie de la Syrie et de l'Irak. Le tribunal de Haïfa a estimé qu'il représentait une menace pour la sécurité d'Israël et lui a infligé une peine de 22 mois de prison, incluant la période qu'il a déjà passée derrière les barreaux depuis son arrestation au mois d'avril à son retour de Turquie. Mais il a expliqué cette peine plutôt clémente par le fait qu'Ahmed Chourbadji, 23 ans, n'avait pas de casier judiciaire, qu'il a rejoint l'EI avant que cette organisation ne soit interdite par Israël, en septembre, et qu'il a contacté de lui-même un responsable des services de sécurité israéliens pour demander à rentrer au pays. "Il est raisonnable de penser que la coopération de l'accusé avec les services de sécurité aidera l'Etat d'Israël à se protéger contre cette organisation", a conclu le tribunal. Les Arabes représentent environ un cinquième de la population israélienne. Selon les services de sécurité, quelques dizaines d'entre eux sont partis se battre en Syrie en passant par la Turquie et la Jordanie. (Dan Williams; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant