Peine de mort pour 183 partisans des Frères musulmans en Egypte

le
1

LE CAIRE, 2 février (Reuters) - La justice égyptienne a condamné à mort lundi 183 partisans des Frères musulmans accusés d'avoir tué des policiers. Ils ont été reconnus coupables d'avoir joué un rôle dans la mort de 16 policiers dans la ville de Kardassa en août 2013, lors de troubles qui avaient suivi le renversement, le mois précédent, du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, mouvance déclarée hors-la-loi depuis lors. (Michael Georgy; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le lundi 2 fév 2015 à 15:59

    Nous, en France, les tueurs de policiers et les terroristes ont Canal+ en prison. Après un séjour confortable aux frais de la Nation, ils retrouvent la liberté après seulement quelques années d'enfermement. Ils redeviennent libres après avoir été formés à l'intégrisme dans nos prisons, prêts à recommencer avec plus de vigueur. Quand nous adapterons-nous ?