Peine de mort : le Texas manque d'anesthésiants

le
1
Les laboratoires européens refusent de de continuer à approvisionner en pentobarbital les prisons américaines qui pratiquent la peine capitale.

Le Texas sera bientôt dans l'incapacité matérielle d'exécuter ses condamnés à mort. Les stocks de pentobarbital, un anesthésiant vétérinaire contenu dans les injections létales, périmeront en septembre et les autorités n'ont, pour le moment, trouvé aucune alternative. Plusieurs laboratoires européens refusent, en effet, de fournir ce produit aux prisons américaines. Sous la pression de défenseurs des droits de l'homme, la firme danoise Lundbeck a arrêté de leur vendre le précieux barbiturique. Elle estime que le produit ne garantit pas l'absence de souffrance chez le condamné. Le Texas n'est pas le seul concerné: au moins 13 des 34 États favorables à la peine de mort ont recours à cet anesthésiant.

Ce n'est pas la première fois que les prisons américaines connaissent le problème. Ces deux dernières années, le pen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 5 aout 2013 à 18:22

    Il y a 50 ans il n'y avait pas de pentobarbital et les exécutions allaient bon train !!!!Dans le n'importe quoi, c'est dur de faire mieux.