Peine capitale aux États-Unis : le retour de la chaise électrique et de la chambre à gaz ?

le
0

Alors que les États ont de plus en plus de mal à se procurer le produit jusqu'ici employé pour l'injection létale, certains envisagent de revenir à des méthodes que l'on pensait appartenir au passé.

Peloton d'exécution, chaise électrique, chambre à gaz, pendaison... Alors que la peine de mort est indéniablement en déclin aux États-Unis, l'utilisation de ces méthodes que l'on pensait appartenir au passé ressurgit dans le débat national, à l'heure où les États pratiquant la peine de mort ont de plus en plus de mal à se procurer la substance nécessaire à l'injection létale, rapporte ce mardi l'agence américaine AP.

Avec le refus des fabricants européens de fournir l'anesthésiant employé jusqu'ici, les États se tournent en effet de plus en plus vers des produits confectionnés par des officines non homologuées au niveau fédéral. Le 9 janvier, en Oklahoma (Sud), le détenu Michael Lee Wilson a ainsi lâché, en pleine agonie: «Je sens tout mon corps brûler»....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant