Peillon sur Fillon : «Politiquement, c'est un suicide personnel»

le
1
Peillon sur Fillon : «Politiquement, c'est un suicide personnel»
Peillon sur Fillon : «Politiquement, c'est un suicide personnel»

Vincent Peillon était l'invité de la troisième émission de la saison de « Tous politiques », l'émission dominicale dont « Le Parisien » - « Aujourd'hui en France » est partenaire avec France Inter et France 24.

Le ministre de l'Education était interrogé par Marc Fauvelle, chef du service politique de France Inter, Roselyne Febvre, chef du service politique de France 24, et Matthieu Croissandeau, rédacteur en chef au «Parisien» - «Aujourd'hui en France». Au menu : le FN, François Fillon, la fiscalité, la Syrie, l'école biensûr...

Le FN. Le parti de Marine Le Pen, qui a tenu ce week-end son Université de rentrée à Marseille, sur fond de sondages favorables, est-il soluble dans la République ? «Je ne le crois pas», répond Vincent Peillon. «Ce mouvement charrie en permanence de la haine. C'est un parti entièrement construit sur la peur. C'est une voie sans issue». Selon le ministre de l'Education, la progression du Front National dans l'électorat s'explique par «des éléments de crise économique et sociale et par un délitement des élites et des valeurs». Pour Vincent Peillon, le parti d'extrême droite «se nourrit de la misère intellectuelle».

Faut-il parler à l'électorat de Marine Le Pen ? «Mais biensûr», répond le ministre, en se défendant de donner des «bons points ou de mauvais points». Interrogé sur la réaction de Jean-Marie Le Pen qui a dit qu'il aurait fait comme le bijoutier niçois, Vincent Fillon se dit choqué, «évidemment!»

Fillon et le FN. «D'une certaine façon il y a un problème de fond. Je ne comprend pas et je n'accepte pas ses propos (...) On n'est plus dans le dérapage. Je pense que c'est une erreur très profonde», estime le ministre socialiste. «Du point de vu politique, c'est un suicide personnel. C'est étonnant et ça ne cadre pas». «Sur le plan personnel c'est incompréhensible et inquiétant sur le plan politique».

L'extrême gauche et l'extrême droite ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le dimanche 15 sept 2013 à 20:31

    Occupe toi de faire des réformes un peu moins bête que ta charte....