Peillon craint l'arrivée à l'école du débat sur le mariage gay

le
16
VINCENT PEILLON REDOUTE QUE LE DÉBAT SUR LE MARIAGE POUR TOUS S'INVITE DANS LES ÉCOLES PRIVÉES
VINCENT PEILLON REDOUTE QUE LE DÉBAT SUR LE MARIAGE POUR TOUS S'INVITE DANS LES ÉCOLES PRIVÉES

PARIS (Reuters) - Vincent Peillon craint l'importation du débat sur le mariage homosexuel dans les écoles privées, et les rappelle vendredi à leur devoir de neutralité.

Le secrétaire général de l'enseignement catholique a envoyé en décembre une lettre à ses chefs d'établissements, leur rappelant l'opposition de l'Eglise à ce projet gouvernemental, et suggérant la tenue de débats à ce sujet.

Le ministre de l'Education nationale y voit une "faute", et annonce vendredi dans Le Monde l'envoi aux recteurs d'un courrier leur demandant "la plus grande vigilance" par rapport à ces établissements.

"Il ne me semble pas opportun d'importer dans l'école le débat sur le mariage pour tous. Je considère même qu'en adressant une lettre aux chefs d'établissement, le secrétaire de l'enseignement catholique a commis une faute", déclare Vincent Peillon.

"Cet enseignement, qui est sous contrat avec l'Etat, doit respecter le principe de neutralité et de liberté de conscience de chacun", a-t-il ajouté.

"N'oublions jamais que nous avons affaire à des adolescents et que les tentatives de suicide sont cinq fois plus fréquentes chez les jeunes qui se découvrent homosexuels que chez les autres."

Une manifestation contre le projet de mariage homosexuel est prévue dimanche 13 janvier.

Le texte introduisant cette réforme a été présenté le 7 novembre en conseil des ministres. Il doit être soumis à l'Assemblée fin janvier.

Deux millions d'enfants, soit quasiment un sur cinq, sont scolarisés dans le privé en France, rappelle Le Monde.

Chine Labbé, édité par Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-p86 le vendredi 4 jan 2013 à 18:22

    c'est bien de la société qui vient dont ils'agit, c'est a dire la leur,bien plus que celle de nos générations.DONC...!

  • janaliz le vendredi 4 jan 2013 à 18:14

    Merci 566619 je n'avais pas lu votre post...

  • janaliz le vendredi 4 jan 2013 à 18:12

    Peillon est un vrai rigolo. Ainsi il pense que les enfants et les ados d'aujourd'hui vivent dans des lieux hermétiques et qu'ils n'entendent personne autour d'eux parler de sujets qui il y a 100 ans n'auraient même pas été abordés devant eux. A commencer par nos ministres qui affichent non physiquement mais par la parole leurs convictions où leurs tendances.

  • Lou.MART le vendredi 4 jan 2013 à 17:43

    Il ne faudrait pas rajouter l'odieux à l'indécent.

  • JJYYBB le vendredi 4 jan 2013 à 17:42

    l'éducation sexuelle à l'école va etre compliqué

  • M5850553 le vendredi 4 jan 2013 à 17:33

    Rien d'autre à f outre à l'école que de parler des homos??? qu'ils apprennent le respect,l'écriture,le français!on ne demande pas plus!!!!et çà serait déjà très bien!!çà va s'en dire.................

  • manx750 le vendredi 4 jan 2013 à 17:10

    Hilarant cet ancien trafiquant de saumon norvégien ! Il est également l'auteur inoubliable d'un ouvrage intitulé : "Une religion pour la République : la foi laïque" (Cf. Wikipedia) !!

  • M8688584 le vendredi 4 jan 2013 à 16:41

    Mais le gouvernement n'importe-t-il pas LUI le débat dans "ses" écoles publique ?

  • ANOSRA le vendredi 4 jan 2013 à 16:39

    C'est vrai que pour imposer une neutralité, il faudrait que l'école publique soit également neutre, or c'est l'organisme d'Etat avec la justice le plus politisé à gauche!

  • frk987 le vendredi 4 jan 2013 à 16:29

    Et si l'on parlait de la propagande socialiste à l'école publique et laïque.....