Pegida veut tirer profit des attentats en France

le
1
Une manifestation de Pegida à Cologne le 5 janvier.
Une manifestation de Pegida à Cologne le 5 janvier.

En France, les massacres à la rédaction de Charlie Hebdo et dans le supermarché casher de la porte de Vincennes ont déclenché dans tout le pays des manifestations sans précédent en faveur de la tolérance, mais en Allemagne, ces attentats pourraient avoir l'effet inverse. Les organisateurs du mouvement des "patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident" espèrent en effet "profiter" de ces drames pour réunir encore plus de monde lundi soir pour leur manifestation hebdomadaire. Le premier défilé de ces partisans de la "tolérance zéro" pour les immigrés ayant commis des délits avait réuni à peine 500 personnes le 20 octobre. Mais ce sont près de 18 000 Allemands qui se sont retrouvés la semaine dernière dans les rues de Dresde pour exprimer leur inquiétude et leur colère. Le mouvement Pegida souhaiterait, au lendemain des attentats de Paris, battre un nouveau record d'affluence. Pour rendre hommage aux "victimes du terrorisme de Paris", les coordinateurs de cette marche ont demandé à leurs supporteurs de porter un brassard noir en signe de deuil. Triste ironie... Car, comment cracher plus violemment aux visages des créateurs de Charlie Hebdo que de soutenir Pegida ? Plusieurs dessinateurs, dont Willem qui publie chaque semaine dans les colonnes de Charlie, ont ainsi publié un texte très critique à ce sujet. "Nous sommes dégoûtés de voir que des forces d'extrême droite tentent d'instrumentaliser la mort...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le mardi 13 jan 2015 à 13:28

    PEGIDA n'est pas le seul dans ce cas!