Pédophilie : vers un renforcement des contrôles des professions à risque

le
0
Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira s'unissent pour lutter contre la pédophilie.
Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira s'unissent pour lutter contre la pédophilie.

Février 2015 en Isère. Un directeur d'école est mis en examen, soupçonné de viol sur onze de ses élèves de CP. L'affaire fait scandale. Le professeur avait été condamné en juin 2008 pour pédopornographie. L'Éducation nationale ne l'apprenait qu'avec sa mise en garde à vue en février dernier. Avril 2015, le professeur de sport d'un collège en Ille-et-Vilaine est suspendu après que l'administration eut appris sa mise en examen pour « agression sexuelle sur mineur, dans un contexte familial » en 2011. S'ensuivent plusieurs suspensions de professeurs déjà condamnés dans des affaires de pédophilie.

La ministre de la Justice Christiane Taubira et la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem se saisissent du dossier, et annoncent le 4 juin un projet de loi pour combler les failles du système. Elle devait être adoptée avant la fin de l'été et appliquée dès septembre. C'est chose faite. Jeudi soir, le Parlement a voté définitivement le nouveau dispositif visant à fluidifier les rapports entre les deux ministères et les administrations dans les cas d'infractions graves sur mineurs.

Tous les personnels travaillant avec des mineurs

La loi prévoit ainsi un contrôle plus rigoureux de tous les personnels travaillant avec des mineurs par les inspections du travail, et la mise en place de nouveaux outils : « des boîtes fonctionnelles dédiées et sécurisées, un guide d'application, la mise en place de référents...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant