Pédophilie : le Vatican sommé de s'expliquer devant l'ONU

le
0
Pédophilie : le Vatican sommé de s'expliquer devant l'ONU
Pédophilie : le Vatican sommé de s'expliquer devant l'ONU

C'est l'heure des comptes pour le Vatican. Pour la première fois, les représentants du Saint-Siège ont été appelés, ce jeudi à Genève (Suisse) à s'exprimer devant l'ONU sur les mesures prises pour lutter contre la pédophilie. Dans la matinée, les représentants du Saint-Siège ont été sommés de répondre aux nombreuses questions des experts du comité pour les droits de l'enfant de l'ONU, dont les conclusions seront publiées le 5 février.

Au même moment, au cours de la messe matinale à la résidence Sainte-Marthe, le pape François déclarait que les scandales de pédophilie étaient «la honte de l'Eglise». «Tant de scandales que je ne veux pas mentionner individuellement, mais que tout le monde connaît!», s'est exclamé François.

Un scandale dissimulé par la haute hiérarchie

C'est au début des années 2000, aux Etats-Unis, que les crimes commis par le clergé sur des milliers d'enfants, surtout entre 1960 et 1990, ont commencé à faire surface. Le scandale était double, parce que la haute hiérarchie a été accusée souvent d'avoir protégé les coupables, en les mutant, afin de préserver la bonne réputation de l'institution.

Depuis, sous Benoît XVI, le Vatican a demandé pardon aux victimes. Des consignes de tolérance zéro ont été données aux évêques. La collaboration avec les autorités civiles a été recommandée. Mais les associations estiment qu'il ne s'agit que de bonnes paroles et qu'en fait le Vatican se dérobe.

Le Saint-Siège avait en effet refusé, en décembre, de répondre à un questionnaire que le comité de l'ONU avait envoyé en juillet concernant les dossiers de pédophilie. Une fin de non-recevoir que les experts de l'ONU ont clairement rejetée jeudi. Et ils n'ont pas hésité à submerger d'interrogations les représentants. «Pourquoi n'y a-t-il pas de déclarations obligatoires (de ceux qui sont au courant) auprès des autorités judiciaires du pays où les crimes sont commis? ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant