Pédophilie : François dénonce «la complicité inexplicable» du clergé

le
3
Pédophilie : François dénonce «la complicité inexplicable» du clergé
Pédophilie : François dénonce «la complicité inexplicable» du clergé

Le pape François a de nouveau dénoncé ce lundi les crimes pédophiles commis pendant des années par des prêtres sur des dizaines de milliers d'enfants. Lors d'une rencontre avec six de ces victimes, le Saint Père a par ailleurs condamné «la complicité inexplicable» d'une partie du clergé et promis qu'il «ne tolérerait aucun mal» fait à un mineur.

C'est la première fois que le pape rencontre au Vatican des victimes de pédophiles. Cet entretien au format intime, que le pape lui-même avait annoncé fin mai, était très attendu des associations de victimes qui estimaient que le Vatican n'en faisait pas assez dans la lutte contre le fléau pédophile.

Si pendant son pontificat Benoît XVI a rencontré plusieurs personnes victimes d'abus au cours de ses déplacements, le pape François a multiplié les propos contre ces crimes, soulignant notamment vouloir imposer des «sanctions très sévères» à l'encontre des auteurs. Il a également constitué une commission d'experts pour la protection de l'enfance au sein des institutions de l'Eglise catholique.

Le pape s'est entretenu individuellement avec six victimes

Ces victimes, deux d'Allemagne, deux de Grande-Bretagne, deux d'Irlande, trois hommes et trois femmes, ont été reçues à la résidence Sainte-Marthe où le pape réside depuis son élection en mars 2013. Après une messe dans sa chapelle où il s'est exprimé «de manière dense et forte» contre la pédophilie, le pape a rencontré chaque victime, accompagnée d'un interprète, pendant plus d'une demi-heure chacune.

Lors de sa messe, le pape argentin a affirmé que la douleur des victimes et les suicides «pèsent sur la conscience de l'Eglise». «Depuis un certain temps déjà, j'ai ressenti dans mon coeur une profonde peine et une souffrance» pour ces abus «si longtemps dissimulés, camouflés avec une complicité inexplicable», a-t-il dit dans une homélie.

«Ce sont plus que des actions méprisables. C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 7 juil 2014 à 18:24

    Vertueux à 90 ans c'est facile, à 20 ou 30 ans c'est de la sainteté !!!!!

  • opelin le lundi 7 juil 2014 à 17:52

    Il va y avoir un accord Camorra/clergé pour se débarrasser de ce pape trop curieux/vertueux.

  • frk987 le lundi 7 juil 2014 à 17:50

    Mariage des prêtres autorisé et ce genre de "fantaisies" seront aux oubliettes !!!!!