Pédophilie : après l'affaire du prof de Villemoisson, Belkacem veut plus «de garde-fous»

le
6

L'affaire a révélé des dysfonctionnements au sein de l'Education nationale. Ce vendredi matin, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, présente un rapport sur l'affaire de pédophilie de Villemoisson-sur-Orge (Essonne), où un professeur a été arrêté et mis en examen en février pour agression sexuelle d'un mineur de 15 ans et détention d'images pédopornographiques . Il avait été maintenu en poste alors qu'il avait été condamné dix ans plus tôt pour actes pédophiles en Angleterre lors d'une colonie de vacances.

Le professeur de mathématiques avait pu continuer à exercer après sa condamnation en Grande-Bretagne: la commission mixte paritaire académique du rectorat de Versailles avait proposé en 2007 qu'aucune sanction ne soit prise à son encontre.

Il y a eu «des dysfonctionnements et des erreurs d'appréciation graves» de cette commission, selon les conclusions de l'enquête diligentée en février par la ministre de l'Education nationale et dévoilée par «Libération».

Pour éviter qu'un tel scénario ne se reproduise, Najat Vallaud-Belkacem dit vouloir «renforcer le pilotage de la procédure disciplinaire en matière de moeurs» et précise que ses instructions en la matière seront publiées vendredi au bulletin officiel de l'Education nationale.

«Toutes les informations judiciaires doivent être transmises»

La ministre compte y rappeler aux personnels «leur devoir d'exemplarité absolue: tout comportement fautif envers un mineur doit être sanctionné avec fermeté» et «tous les agents du ministère ont l'obligation de dénoncer des crimes et délits dont ils auraient connaissance auprès du procureur de la République».

Le jugement anglais n'avait pas été notifié à la France et ne figure pas dans le casier judiciaire de l'enseignant, mais l'Education nationale connaissait les faits reprochés. Selon «Libération», une lettre de son avocat anglais précisait notamment qu'il «a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 il y a 8 mois

    "Il y a eu «des dysfonctionnements et des erreurs d'appréciation graves» de cette commission" Conséquences pour les membres de cette commission. AUCUNE alors on continue. Et si on créait une commission d'éthique avec de la déontologie dedans ?

  • dhote il y a 8 mois

    Mon premier post a été censuré car j'avais repris ,comme l'auteur de l'article, le nom de la ministre sans le faire précéder de "Madame" , il faut y mettre les formes...

  • frk987 il y a 8 mois

    Soyons sérieux : il y a plus de profs que de curés, donc le nombre de pédophiles est forcément supérieur chez les profs...

  • M7097610 il y a 8 mois

    demission

  • dhote il y a 8 mois

    Madame Belkacem est à la fête en ce moment avec ce problème de pédophilie, l'espace fumeur dans les lycées retoqué par la justice, le record de jours d'absences des enseignants,...ah j'oubliais de préciser c'est la faute à Sarko....

  • pfimbel il y a 8 mois

    Et ils osent attaquer Mgr BARBARIN !Pour cacher leurs propres fautes cf aussi romain farina ..."inséré socialement. Directeur d’école, syndicaliste et engagé à gauche..." qui s'est éliminé tout seul etc... etc...