Pécresse : «Ne pas se contenter de critiquer»

le
0
L'ex-ministre du Budget relance son club, le Labo des idées, en organisant ce mercredi un colloque intitulé «Face à l'overdose fiscale, comment et où baisser les dépenses?»

LE FIGARO - Le gouvernement a-t-il selon vous renoncé à ramener le déficit à 3% du PIB fin 2013?

Valérie PÉCRESSE - Bien sûr! C'est un secret de Polichinelle. Les socialistes ont décidé de réduire le déficit uniquement en augmentant les impôts, ce qui est la meilleure façon de tuer à la fois le pouvoir d'achat et donc la consommation des ménages, et l'investissement dans les entreprises, donc l'emploi. Ils ont supprimé toutes les mesures d'économies prises par Nicolas Sarkozy, comme le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. La croissance ne peut pas être au rendez-vous.

Que proposez-vous?

Je veux d'abord tirer la sonnette d'alarme: on est dans une situation d'overdose fiscale qui va s'aggra...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant