Pécresse : «Le meilleur pour 2017, c'est Fillon»

le
0
INTERVIEW - Pour l'ex-ministre Valérie Pécresse, le député de Paris a une stature d'homme d'État et peut incarner une filiation avec Sarkozy tout en faisant valoir le gaullisme social.

Valérie Pécresse.
Valérie Pécresse. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

LE FIGARO.- Quel rôle comptez-vous jouer à l'UMP?

Valérie PÉCRESSE.- La question qui se pose à nous aujourd'hui, c'est comment regagner en 2017? Construite pour être un parti de gouvernement, au pouvoir depuis dix ans, l'UMP doit relever un premier défi: se transformer en parti d'opposition. Ce qui suppose qu'elle conserve son unité, qu'elle réaffirme ses valeurs, qu'elle conçoive des idées novatrices et concrètes pour les faire vivre et, enfin, qu'elle résolve la question de son leadership. Ce n'est pas une question taboue. Une page se tourne. On ne peut pas continuer comme avant, comme si la présidentielle et les législatives n'avaient pas été perdues. On ne regagnera pas en 2017 si on ne prend pas ce temps de la remise en cause.

La méthode choisie par Jean-François Copé vous convient-elle?

J'ai de l'amitié pour Jean-François Copé, je ne m'en cache pas, je l'ai toujours

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant