Pécresse : «Le FN ne peut grandir que sur nos silences»

le
0
INTERVIEW - Pour la ministre de la Recherche, l'UMP ne doit pas se contenter d'être «une courroie de transmission du gouvernement».

Valérie Pécresse vient de rejoindre, avec le ministre de l'Éducation Luc Chatel, le petit groupe des «Mousquetaires» de l'UMP, initialement composé de Jean-François Copé, François Baroin, Bruno Le Maire et Christian Jacob.

LE FIGARO. - En quoi l'UMP de Jean-François Copé est-elle différente de celle de Xavier Bertrand?

Valérie PÉCRESSE. - Jean-François avait envie de relever le défi. Il apporte de l'audace, un nouveau souffle parce qu'il voulait l'UMP. Je suis en phase avec Nicolas Sarkozy: il faut donner les postes à ceux qui en ont envie.

Partagez-vous les réticences de Xavier Bertrand quand il reproche à Jean-François Copé d'avoir lancé une mission sur la stratégie à adopter face au FN et au PS?

Pour gagner, nous avons besoin d'un gouvernement efficace et d'un parti créatif. C'est la vocation du parti d'ouvrir la voie. Il doit travailler sur tous les sujets que le gouvernement ne peut pas aborder. Il n'y a pas de question taboue, sinon, ce n'est plus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant