Pebble : vers la fin d'un pionnier des montres connectées

le
0
Pebble : vers la fin d'un pionnier des montres connectées
Pebble : vers la fin d'un pionnier des montres connectées

Fitbit serait sur le point de racheter la fabriquant de montres connectées Pebble, connu pour ses campagnes de financement participatif à succès, selon le site The Information. Mal en point financièrement, Pebble doit rapidement trouver un repreneur, au risque de voir son nom disparaître à son profit.Malgré des produits originaux, la start-up américaine n'a pas résisté au développement du marché et d'une concurrence de plus en plus rude.

Pionnier sur le marché des montres connectées, l'aventure de Pebble est intimement liée à celle de la plate-forme de financement participatif Kickstarter, sur laquelle elle a lancé plusieurs campagnes successives afin de développer et d'écouler sa production. Celles concernant la Pebble 2 puis la Pebble Time ont ainsi généré respectivement plus de 12 et 20 millions de dollars, des scores exceptionnels.

Présentée en 2012, la première campagne de financement de la Pebble Watch crée l'événement et accentue par la même occasion l'intérêt des grands constructeurs pour les montres connectées, un marché alors embryonnaire. À l'origine, il s'agit d'une montre à l'aspect "geek", sans écran tactile, mais déjà compatible aussi bien avec un iPhone ou un smartphone sous Android, par Bluetooth. Elle gère alors aussi bien les appels que les activités sur les réseaux sociaux ou les alertes relatives au calendrier. Elle peut également faire office de télécommande pour le smartphone, voire pour une caméra de type GoPro.

Deux ans plus tard, Pebble lance un modèle plus évolué, en métal, la Pebble Steel. Cette deuxième génération de montres connectées, en acier inoxydable, se rapproche alors de la tendance des montres plus chic. Suivront la Pebble Time, son premier modèle à écran couleur, puis la Pebble Time Round, une montre à écran rond dans la lignée de ce qui tend à devenir la norme.

Pebble revendique plus d'un million de montres vendues depuis son lancement et plusieurs milliers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant