Pearson vend le Financial Times au japonais Nikkei

le , mis à jour à 17:14
0
PEARSON VEND LE FINANCIAL TIMES AU JAPONAIS NIKKEI
PEARSON VEND LE FINANCIAL TIMES AU JAPONAIS NIKKEI

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique Pearson a conclu avec le japonais Nikkei la vente du FT Group, qui comprend notamment le quotidien The Financial Times, pour 844 millions de livres (1,2 milliard d'euros), ont annoncé jeudi les deux groupes.

Pearson, qui veut se concentrer sur ses activités d'éditions pédagogiques, a précisé que la transaction n'incluait pas les 50% que détient le FT Group dans le magazine The Economist.

Le groupe britannique a ajouté que FT Group avait, en 2014, contribué à hauteur de 334 millions de livres au chiffre d'affaires et à hauteur de 24 millions au résultat opérationnel ajusté.

Nikkei se décrit comme le plus important groupe de médias, centré sur l'économie, indépendant en Asie.

Avant que les deux entreprises n'annoncent l'opération, des médias, dont le Financial Times, avaient dit que Pearson allait vendre le FT au groupe allemand Axel Springer, ce que ce dernier avait aussitôt démenti.

Vers 14h40 GMT, le titre Pearson gagnait 2,32% à 12,37 livres alors que l'indice regroupant les valeurs médias européennes cédait 0,71%.

L'action Axel Springer, qui a perdu jusqu'à 2,6% lorsqu'il était présenté comme l'acquéreur du FT, prend pour sa part 0,67% à 51,01 euros.

(Kate Holton, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant