Pearson revoit à la baisse son objectif 2012

le
0

LONDRES (Reuters) - Pearson a annoncé lundi une révision en légère baisse de son objectif de bénéfice par action 2012, tout en disant que des conditions de marché difficiles et les changements structurels affectant le secteur de l'édition allaient perdurer cette année.

Vers 8h30 GMT, l'action du groupe britannique, qui détient notamment le Financial Times et les livres de poche Penguin, cédait 3,07% à 12,00 livres - deuxième plus forte baisse de l'Euro Stoxx 600 derrière Richemont - alors que l'indice regroupant les valeurs médias européennes reculait de 0,48%.

Pearson a dit anticiper désormais un bénéfice ajusté par action d'environ 84 pence au titre de 2012, contre une prévision de 84,9 annoncée en octobre.

Une limitation des dépenses publiques dans les pays développés affecte la division livres scolaires de Pearson tandis que le segment livres professionnels pâtit de la modification des programmes de formation en Grande-Bretagne.

Pearson a dit qu'il ferait état d'une croissance modeste de ses revenus en Amérique du Nord, où le groupe dit avoir augmenté sa part de marché à l'issue d'une année qualifiée de particulièrement difficile.

Le résultat opérationnel total devrait ressortir aux alentours de 935 millions de livres (1,5 milliard d'euros) -contre 814 millions en 2011- et le chiffre d'affaires devrait afficher une croissance solide à taux de change constants, ajoute Pearson.

En 2011, ce chiffre d'affaires était ressorti à 5,862 milliards de livres.

"Quand on examine dans le détail le communiqué, il ne fait guère de doute que 2013 sera à nouveau une année peu reluisante (...)", note Ian Whittaker, analyste chez Liberum.

Kate Holton, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant