Pearl aurait été tué par un chef d'al-Qaida

le
0
Une enquête indépendante révèle jeudi que les quatre hommes condamnés pour la mort du reporter en 2002 ne l'ont en réalité pas exécuté : le vrai coupable serait Khaled Cheikh Mohammed, le cerveau autorevendiqué des attentats du 11-Septembre.

Révélation de taille sur l'assassinat de Daniel Pearl. Une enquête indépendante, dirigée depuis trois ans par Asra Nomani, ancienne collègue et amie du journaliste du Wall Street Journal exécuté en janvier 2002 au Pakistan, a révélé jeudi que les hommes condamnés pour cette exécution n'y ont en réalité même pas assisté.

Omar Sheikh, de son vrai nom Ahmed Saeed Sheikh, un Anglo-Pakistanais, a été condamné en juin 2002 à la peine capitale au Pakistan par un tribunal antiterroriste pour l'enlèvement et l'assassinat du journaliste. Trois autres hommes ont également été arrêtés et condamnés à la prison à vie dans cette affaire. Tous les quatre ont fait appel.

Pourtant, selon le «Pearl Projet» - qui compte plusieurs étudiants et journalistes -les autorités pakistanaises ont condamné les quatre hommes sur la base de faux témoignages, dont celui d'un chauffeur de taxi. Ce serait en effet Khaled Cheikh Mohammed, cerveau autorevendiqué des attentats du 11-Sep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant