PEA, PEL, assurance-vie : quand l'État rompt le contrat de confiance avec les épargnants

le
237
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Le gouvernement va chercher l'argent là où il est : dans la poche des épargnants. Mercredi, les députés ont approuvé l'augmentation rétroactive des prélèvements sociaux appliqués aux versements effectués sur vos contrats d'assurance-vie multisupports avant le 26 septembre 1997, aux primes d'État versées sur vos plans d'épargne logement (PEL) et comptes épargne logement (CEL). Mais la hausse s'appliquera également à vos intérêts acquis sur ces mêmes PEL de moins de 10 ans souscrits avant le 1er mars 2011 et sur les produits de vos plans d'épargne en actions (PEA) de plus de 5 ans. Où comment augmenter les prélèvements sans monter les taux. 15,5 % pour tous les gains

Explications. L'État a décidé en 1997 de prélever la CSG sur les produits de placement pour financer la Sécurité sociale. Depuis 1996, l'épargnant paye également la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS). Leur taux cumulé atteint aujourd'hui 15,5 %, un chiffre qui a été régulièrement augmenté au cours des années par les gouvernements. De droite comme de gauche. Résultat, le gain était taxé au taux applicable l'année où le gain avait été obtenu. Un "bazar invraisemblable", de l'avis général.

C'est le prétexte qu'a trouvé le gouvernement pour leur appliquer rétroactivement le taux actuel de 15,5 %. Par comparaison, pour un placement réalisé en 1990, les gains obtenus entre 1990 et 1995 étaient jusqu'à présent taxés à 0 %, puis à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le samedi 26 oct 2013 à 14:21

    une solution l'argent liquide chez soi... ou à l'étanger

  • juillia3 le samedi 26 oct 2013 à 09:26

    1929=>1939 2008=>2018l histoire se repete crise boursiere,puis monter de l extreme droite cela nous conduit vers une guerre , j espere me tromper!! mais j ai bien peur que non a mediter

  • M6951218 le samedi 26 oct 2013 à 09:21

    Qu'un gouvernement socialiste imagine discrètement taxer rétroactivement l'épargne salarialemontre à quel point les dirigeants de ce parti méprisent le petit peuple des ouvriers et employés.Ignorant même que pour beaucoup d'entre eux l'épargne salariale représente la totalité de leurs économies. Honteux et gare à la sanction des urnes.

  • xela78 le samedi 26 oct 2013 à 09:09

    Voilà comment on n'empeche la croissance d'un pays.Avec la différence de ce que j'aurai touché j'envisgeais de me payer une partie de mon nouveau véhicule. Eh bien tout réfléchi je n'acheterai rien du tout.Bonjour les incompétents mais après tout nombreux sont ceux qui ont voté pour ce ramassis de dangereux incapables

  • M4760237 le samedi 26 oct 2013 à 01:45

    Tout est dit dans le titre de cet article.

  • delinfo le samedi 26 oct 2013 à 01:40

    Un exemple simple pour comprendre comment ca marche http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/25/epargne-salariale-le-choc-de-simplification_3502898_3232.html

  • xenfab le samedi 26 oct 2013 à 00:36

    J'admire comment de nos jours un forumeur peut tourner casaque en 2 posts , pire que les politiques sur qui ils se lamentent ! Relisez-vous si besoin , vous avez parlé de la rétro-activité, donc sur un point et pas sur la globalité . Pour ce qui est des journaleux payés pour vendre du papier, si cela vous dit de les engraisser, je vous les laisse, merci .

  • dsta le samedi 26 oct 2013 à 00:26

    xenfab: je ne juge pas la fiscalité sur un élément mais sur sa globalité ! Autrement dit j'évite de regarder les choses par le petit bout de la lorgnette! Si vous ne vous êtes pas rendu compte que la fiscalité est devenue confiscatoire, je vous recommande de lire les journaux ou de réfléchir au fait qu'ENFERFISCAL 1er a maintenant 77% des Français qui le désapprouve !

  • xenfab le vendredi 25 oct 2013 à 23:45

    @dsta : je répète, tu dis quoi du changement sur les PV immo ?@machin : tu fais ce que tu veux , je te dis juste qu'ici c'est un lieu indécent pour venir pleurnicher .

  • Ouakal le vendredi 25 oct 2013 à 23:44

    Ce n'est pas Hollande la gauche ou la droite qui décident.Ce sont les marchés Draghi et sa clique.Ils ont dit : il faut faire crever le peuple,et soutenir les marchés !Les hommes politiques ne sont que des marionnettes, ils n'ont plus aucun pouvoir...On accorde trop de pouvoir aux hommes politiques,ils n'en ont plus aucun !Donnez moi le pouvoir de créer la monnaie et je me moque de qui fait les lois, Rotschild