PCB : n'abusez pas des poissons de rivière

le
0
L'Agence nationale de sécurité sanitaire recommande de limiter la consommation des poissons d'eau douce qui peuvent contenir des composants chimiques dangereux pour les populations fragiles.

L'anguille, le barbeau ou la carpe font partie des poissons d'eau douce visés par la recommandation de l'Anses jeudi. Selon l'Agence de sécurité sanitaire, il faut limiter leur consommation à «une fois tous les deux mois» pour les femmes enceintes ou allaitantes, les adolescentes et les enfants en raison de la capacité de ces poissons à accumuler le PCB. Pour le reste de la population, la recommandation est de «deux fois par mois».

Cet avis s'appuie sur les conclusions d'une étude nationale conduite auprès de consommateurs de poissons d'eau douce pour évaluer leur «imprégnation» en polychlorobiphényles (ou PCB), des substances chimiques également connues sous le nom de pyralènes pouvant avoir des conséquences pour la santé (fertilité, croissance, cancers). Ils sont interdits à la vente depuis 1987.

L'étude a porté sur 606 pêcheurs amateurs ou membres de leur foyer et 16 pêcheurs professionnels dans différentes zones, quatre contaminées (Seine, Somme, Rhône

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant