Pays émergents : "Le feu orange clignote"

le
5
Le FMI a récusé toute panique, mais le mouvement de retrait des investisseurs se poursuit.
Le FMI a récusé toute panique, mais le mouvement de retrait des investisseurs se poursuit.

Les turbulences financières sur les pays émergents se sont poursuivies mercredi malgré la contre-attaque de plusieurs banques centrales et pourraient même s'aggraver avec la décision de la Réserve fédérale américaine de resserrer davantage sa politique monétaire. À l'issue d'une réunion de deux jours, la Fed a décidé de continuer à réduire la voilure sur son soutien à l'économie américaine en limitant ses injections de liquidités, au risque d'accélérer les mouvements de capitaux qui déstabilisent le globe. Au printemps, les investisseurs s'étaient massivement désengagés des pays émergents où ils avaient investi pour obtenir des rendements plus élevés et absorber les excès de liquidités injectées par la Fed. Ces reflux de capitaux désordonnés ont nourri une forte volatilité qui a fait chuter les monnaies brésilienne et indienne, puis sud-africaine et turque. Mise au banc des accusés, la Fed n'en a toutefois fait aucune mention dans son communiqué mercredi. Ces turbulences "semblent avoir échappé à l'attention de la Fed", a ironisé Chris Low, analyste chez Capital Market. Son collègue Omer Esiner, de Comfex, y voit surtout le signe que la Réserve fédérale ne craint pas de "contagion" sur l'économie des pays riches.Armes monétaires lourdes Sans attendre la décision de la Fed, les banques centrales des pays émergents étaient passées à l'action afin d'enrayer la dégringolade des monnaies et la fuite des capitaux. Mais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le jeudi 30 jan 2014 à 19:16

    Si ça pouvait calmer le dictateur Poutine, ça serait trop bien, mais son compte suisse n'est sûrement pas en roubles!

  • M4841131 le jeudi 30 jan 2014 à 17:01

    "n'a vu arriver le krach de l'économie mondiale en 2008" ===>> bien sûr que si, c'est eux par la BRI que çà été déclenché et orkestré pendant des années avant, ne soyez pas naïfs

  • flexmoul le jeudi 30 jan 2014 à 13:51

    Le jour où on comprendra que le pays le plus dangereux au monde est gouverné par Barack Obama au nom de l'oligarchie financière et nons pas la Sainte Russie de Vladimir Poutine ...

  • faites_c le jeudi 30 jan 2014 à 13:46

    "Tentant de calmer le jeu, le Fonds monétaire international a récusé mardi tout mouvement de "panique"". Rappelons nous que le FMI (pas plus que les très (in)compétentes agences de notation) n'a vu arriver le krach de l'économie mondiale en 2008. Donc on peut dormir tranquille puisqu'il n'y a aucun mouvement de panique en vue. Quand le marché aura baissé de 50%, on pourra paniquer mais il sera trop tard!!!

  • adrasio le jeudi 30 jan 2014 à 13:03

    c'est le globe ;") non le poing