Pays de la Loire : l'ex-député refuse l'abonnement à Charlie Hebdo

le
23
Pays de la Loire : l'ex-député refuse l'abonnement à Charlie Hebdo
Pays de la Loire : l'ex-député refuse l'abonnement à Charlie Hebdo

Ni dieu ni maître, mais le pape tout de même. Dominique Richard, ancien député UMP du Maine-et-Loire, refuse aujourd'hui le «cadeau» de la région des Pays de la Loire dont il est élu conseiller.

En réaction aux attentats des 7, 8 et 9 janvier derniers, le président socialiste de la région, Jacques Auxiette, a décidé d'abonner les 93 conseillers régionaux à Charlie Hebdo.

Voeux très émouvants de @JacquesAuxiette aux services de la Region @paysdelaloire #TousCharlie pic.twitter.com/NjwQ25Bpai-- Stéphane Frimaudeau (@SFRIMAUDEAU) 8 Janvier 2015

Dominique Richard, lui, ne veut pas de l'hebdomadaire satirique chaque mercredi dans sa pile de courrier, «au nom de (sa) liberté de conscience».

L'élu de la région angevine, depuis 2012 à l'UDI, écrit ce dimanche à Jacques Auxiette pour lui expliquer les raisons de son refus. «Si je comprends votre volonté d'afficher un soutien, je ne souhaite pour autant pas être abonné. Ma liberté, ma façon d' "être Charlie" est en effet de ne pas me laisser imposer un abonnement»,«tout en souhaitant longue vie à ce titre», explique le conseiller régional, par ailleurs membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Convoquant une citation qu'on a longtemps crue de Voltaire, mais qui n'est en fait attribuable qu'à l'un de ses biographes, Dominique Richard écrit : «je hais ce qu'écrit et dessine Charlie Hebdo, mais je me battrai pour qu'il puisse paraître comme l'ensemble de la presse d'opinion». Il estime de sa «propre liberté de partager la recommandation du Pape François et d'inviter à ne pas provoquer, insulter la foi des autres, la tourner en dérision».

Dimanche dernier, Dominique Richard marchait au côté de 45 000 personnes dans les rues d'Angers. Il n'empêche, l'élu régional estime qu'«on ne peut revendiquer du matin au soir, de la première à la dernière page, la liberté de penser et, en même temps, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


  • M415325 le lundi 19 jan 2015 à 10:09

    FH toujours prompt à dépenser l'argent des français, et lui continue a ce gaver.

  • M415325 le lundi 19 jan 2015 à 10:08

    Liberté liberté chérie"........

  • m.bouil4 le lundi 19 jan 2015 à 09:19

    Il a raison ! Cette décision du président PS est irresponsable, c'est de l'emballement politiquement correct avec l'argent du contribuable. S'abonne qui veut.

  • vtrocme le lundi 19 jan 2015 à 00:01

    L'argent du contribuable même pour des sommes minimes doit être utilisé avec circonspection...Mais pas grave pour les socialo... Ils peuvent toujours augmenter les impots de ceux qui bossent.

  • M7097610 le dimanche 18 jan 2015 à 23:47

    la liberté de gaspiller l'argent des impôt, c'est gonflé !

  • gyere le dimanche 18 jan 2015 à 23:46

    Il a raison nul ne peut, ni ne doit lui imposer un journal.... Au nom de la liberté individuelle il est en droit de refuser de se laisser abonner, même aux frais du contribuable à ce qui ne lui convient pas!!!! BRAVO M. Richard!!

  • 2445joye le dimanche 18 jan 2015 à 20:59

    93 conseillers régionaux pour la region "Pays de Loire"! Eh bé!

  • M5850553 le dimanche 18 jan 2015 à 19:50

    ceci dit il ne faut pas que ces caricatures deviennent obsessionnelles pour Charlie Hebdo!!il y a bien d'autres sujets!!!!

  • M5850553 le dimanche 18 jan 2015 à 19:47

    ....et le pape met de l'huile sur le feu!!!!!c'est pas bien!!!!!

  • M2784728 le dimanche 18 jan 2015 à 19:42

    Beaucoup d'abonnement, là et ailleurs, aux frais du contribuable. Chacun individuellement fait ce qu'i veut.....Mais la je trouve ça anormal, on paye assez d'impôts sans y ajouter des imbécilités :!!!