Pays basque : un maire et ses adjoints refusent de marier un couple gay

le
4
Pays basque : un maire et ses adjoints refusent de marier un couple gay
Pays basque : un maire et ses adjoints refusent de marier un couple gay

Votée et promulguée, la loi sur le mariage pour tous ne passe pas à Arcangues, une petite ville de 3000 habitants située dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce vendredi, le maire a annoncé qu'il avait refusé de marier un couple d'hommes. «J'ai en effet été saisi d'une demande, mais nous avons informé le préfet que nous ne célébrerions aucun mariage homosexuel à Arcangues», confirme Jean-Michel Colo, maire divers droite, au «Journal du Pays Basque». Contacté en début d'après-midi, l'édile n'était pas disponible pour répondre à nos questions.

Si de nombreux maires ont déjà fait savoir qu'ils refuseraient, à titre personnel, de marier eux-mêmes un couple homosexuel, la plupart ont également assuré que leur mairie respecterait la loi, en déléguant leur pouvoir à un adjoint municipal.

Dans nos colonnes, le maire d'un petit village au nord d'Angers avait également annoncé que lui et ses adjoints refuseraient de célébrer un mariage gay, mais Jean-Michel Colo est le premier à notre connaissance à refuser un dossier concret. Ni lui «ni personne de (son) conseil municipal ne veut le faire», explique celui qui estime que «cette loi est illégitime».

Cité par «Le Journal du Pays Basque», Beñat Gachen, président de l'association LGBT Les Bascos, fustige un refus «inadmissible» et «scandaleux». Sur Twitter, Jean-Luc Romero, a demandé «le respect de la loi» une sanction par le maire.

Le maire et les élus d'Arcangues refusent de marier 2 hommes. Le préfet doit exiger le respect de la loi et le maire sanctionné ! #egalite? Jean-Luc Romero (@JeanLucRomero) June 7, 2013

Que risque la mairie d'Arcangues ? La loi ne prévoit en réalité aucune sanction. Mais les élus de la ville pourraient tout de même être poursuivis et écoper d'une suspension ou d'une amende. En 2004, Noël Mamère avait marié deux hommes et avait été suspendu un mois de ses fonctions. Plus récemment, un maire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 7 juin 2013 à 16:35

    ATTENTION !...restons très vigilant…ne baissons pas la garde…Ces gens là, sont très dangereux (pas les homos en tant que tels), mais les lobbies LGBT et Cie,….et ils n’auront de cesse que de faire croire et admettre, que ce sont nous les anormaux (homophobes, fachos, réacs, moisis, et j’en passe) représentant au moins 80% de la population…il ne faut pas provoquer, mais répondre coup par coup, sans faiblir, pour dénoncer cette loi scélérate !...

  • mlaure13 le vendredi 7 juin 2013 à 16:34

    La résistance s'organise...courage...Nous sommes plus de 80% contre cette loi infâme...Référendons, et vous verrez ou est le bon sens ?!!!...

  • cedricdz le vendredi 7 juin 2013 à 16:29

    Faut se détendre maintenant..

  • manx750 le vendredi 7 juin 2013 à 16:16

    Dans l'étang de Berre un maire plumé a refusé de marier une carpe et un lapin ; il a été noyé par les autorités...