Pays basque : Batasuna tourne définitivement la page

le
0
Déjà interdit en Espagne, le groupe basque se dissout en France et promet de «continuer la lutte sous de nouvelles formes».

Madrid

Fin de l'histoire pour Batasuna. Le parti indépendantiste basque fondé en 2001 était interdit en Espagne depuis 2003, parce que la justice et le gouvernement espagnols le considéraient comme la vitrine politique du groupe terroriste ETA. Toutefois, la formation continuait de peser sur le débat politique de la région, depuis la clandestinité en Espagne, et de manière officielle en France, où Batasuna était considéré comme un parti politique légal. Ce jeudi à Bayonne, des membres de l'organisation ont annoncé leur «autodissolution».

La décision est hautement symbolique: elle ratifie, un an après l'adieu aux armes d'ETA, la stratégie de renoncement à la violence. «Nous sommes obligés de reconnaître que la phase politique dans laquelle nous avons créé Batasuna est dépassée», expliquent les militants dans leur text...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant