Pays-Bas-Le parti de Wilders en hausse après les attentats à Paris

le
1

AMSTERDAM, 11 janvier (Reuters) - Le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders serait le premier parti des Pays-Bas si des élections étaient organisées aujourd'hui, selon un sondage publié dimanche, après les attaques islamistes qui ont fait 17 morts cette semaine à Paris. A la suite de ces attaques, Geert Wilders a déclaré que l'Occident était "en guerre" contre l'islam. "Si nous ne faisons rien, cela va arriver chez nous", a-t-il dit au journal Het Parool. Selon le sondage De Hond rendu public dimanche, le PVV obtiendrait 31 des 150 sièges du Parlement néerlandais si des élections avaient lieu aujourd'hui, soit deux fois plus que lors des dernières élections de 2012. Les libéraux et les travaillistes, actuellement au pouvoir, auraient seulement 28 députés, contre 79 actuellement. Avant de se rendre à Paris pour participer à une marche contre le terrorisme, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a critiqué Wilders. "Je n'utiliserais jamais le mot 'guerre'", a-t-il dit. "Nous sommes en lutte contre des extrémistes qui utilisent la religion comme une excuse pour mener leurs attaques." (Thomas Escritt, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Al20156 le dimanche 11 jan 2015 à 14:29

    un debut