Pays-Bas : la justice oblige l'Etat à réduire les émissions de gaz à effet de serre

le , mis à jour à 12:32
0
Pays-Bas : la justice oblige l'Etat à réduire les émissions de gaz à effet de serre
Pays-Bas : la justice oblige l'Etat à réduire les émissions de gaz à effet de serre

Il y a des régions du monde où les conséquences des émissions de gaz à effet de serre pourraient être plus désastreuses qu'ailleurs. C'est le cas des Pays-Bas, qui ont de quoi s'inquiéter de la montée du niveau des océans de 82 cm d'ici à 2100.

Un tribunal néerlandais a ordonné ce mercredi 24 juin à l'Etat de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 25% d'ici à 2020. Cette décision fait suite à une action en justice engagée par 900 citoyens réunis pour réclamer des mesures contre le réchauffement climatique. La situation est urgente : plus d'un quart du territoire des Pays-Bas se situe au dessus du niveau de la mer. Une partie de ce quart est menacée par les eaux depuis plusieurs siècles.

Action en justice inédite

Selon la fondation environnementaliste Urgenda qui a soutenu l'action en justice, c'est la première fois que des citoyens s'associent pour tenir leur gouvernement responsable du réchauffement climatique.

Les plaignants, constitués de membres de la société civile aussi divers que des entrepreneurs, enseignants, artistes ou encore musiciens, ont estimé que ne pas protéger les citoyens contre les effets du dérèglement climatique constitue une «violation des droits de l'homme». Ils ont obtenu gain de cause : «Le tribunal ordonne à l'Etat de limiter son volume total de gaz à effet de serre de manière à le réduire d'au moins 25% en 2020 par rapport à 1990», a déclaré le juge Hans Hofhuis lors d'une audience publique au tribunal de La Haye.

Ne pas attendre les négociations pour agir

«Nous ne pouvons pas attendre que les politiques se mettent d’accord, il est urgent d’agir», estimait la directrice d’Urgenda, Marjan Minnesma. « Parfois, un tribunal peut mettre fin à un grand abus malgré le statu quo politique qui existe à ce moment-là. », a-t-elle ajouté.

La communauté internationale s'était fixé pour objectif de limiter à 2°C la hausse des températures mondiales ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant