Pays-Bas-Des criminels de guerre présumés parmi les migrants

le
0
    AMSTERDAM, 29 février (Reuters) - Une trentaine de personnes 
soupçonnées de crimes de guerre ont été identifiées parmi les 
59.000 demandeurs enregistrés l'an dernier aux Pays-Bas, annonce 
lundi le ministre de l'Immigration, Klaas Dijkhoff. 
    Dix viennent de Syrie et les autres d'Erythrée, du Soudan, 
du Nigeria et de Géorgie, précise-t-il dans une lettre rédigée 
en réponse aux questions de parlementaires, dont beaucoup 
réclament davantage d'expulsions. 
    Les traités internationaux interdisent le renvoi des 
ressortissants de pays en guerre, souligne le ministre.  
        
 
 (Anthony Deutsch, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant