Pays arabes : Obama veut un plan Marshall

le
0
Les États-Unis souhaitent débloquer plusieurs milliards de dollars pour venir en aide aux pays arabes à réaliser leur transition démocratique. L'aide, d'abord destinée à l'Egypte et à la Tunisie, pourrait être étendue.

Le président américain doit présenter aujourd'hui un plan d'aide économique au monde arabe. Plusieurs milliards de dollars seraient ainsi débloqués pour soutenir la démocratisation des pays du Proche-Orient et du Maghreb, notamment via des garanties de prêts et des rachats de dette. L'entourage de Barack Obama évoque un plan initalement destiné à l'Egypte et à la Tunisie, qui sera élargi pour encourager d'autres Etats de la zone à emboîter le pas des réformes démocratiques.

Le chef d'Etat souhaite, par exemple, accorder un milliard de dollars de garanties de prêts à l'Egypte et pousser son projet de fonds américano-égyptien, de 60 millions de dollars, pour financer des initiatives du secteur privé. L'administration Obama espère associer à ce plan la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque africaine de développement (BAD).

Les économies du Proche-Orient restent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant