Pays arabes : les concessions endiguent la protestation

le
0
Les régimes arabes tentent de reprendre la main face aux mouvements de contestation populaires qui touchent plusieurs pays de la région.

En Jordanie, les Frères musulmans regroupés dans le Front de l'action islamique, sont très impliqués dans les manifestations. Un nouveau défilé était organisé vendredi à Amman réunissant plus d'un millier de personnes. Mais le nombre de protestataires était en net recul par rapport aux précédentes manifestations. Conséquence logique des ouvertures faites par le roi Abdallah II, que les Frères musulmans ont rencontré jeudi. Même si la monarchie hachémite n'est pas ébranlée, les islamistes réclament toujours la tête du premier ministre.

De telles perspectives ne sont pas en vue en Syrie. L'appel à manifester vendredi contre «la corruption et la tyrannie», lancé via Facebook, a reçu le soutien de 13.000 personnes sur l'Internet mais personne dans la rue. Bachar el-Assad n'a pas été pris au dépourvu. Le régime alaouite, qui a censuré le site, a réagi en promettant de vastes réformes économiques, mais surtout en déployant des agents de sécurité aux alent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant