Payet tout bon, Carrasso tout seul

le
0

Maître à jouer d'un OM séduisant, Dimitri Payet a une nouvelle fois fait la différence. Esseulé dans ses buts, Cédric Carrasso a lui fait ce qu'il a pu, à savoir beaucoup mais pas assez.Olympique de Marseille
Mandanda (7): Le retour de l'OM qui gagne, c'est aussi le retour du Mandanda qui fait des arrêts décisifs. De toute façon, Steve a toujours su la mettre à l'envers à Cédric Carrasso.

Dja Djédjé (6): Dja Djédjé est une belle mobylette drivée par Brice, un type qui ne sait pas faire de vélo. Le résultat est très drôle mais plutôt convaincant.

Aloé (7): Rarement pris à défaut en un contre un, sérieux à la relance et remonté comme un coucou, le minot a réussi son dépucelage en tant que titulaire au Vélodrome. Sa tête sur la barre aurait pu être la cerise sur le gâteau mais il se consolera en se disant qu'il a été le patron de la défense phocéenne ce dimanche soir.

Fanni (5): Tel un père de famille divorcé qui se respecte, Rod était chargé de garder son petit Baptiste ce dimanche soir. Tel un père de famille divorcé qui se respecte, Rod en a profité pour manger n'importe quoi, draguer une ou deux nanas au parc, envoyer une volée à l'entrée de la surface, le tout sans faire attention à son môme. Heureusement, Baptiste était très sage ce soir.

Mendy (4): Il s'est excusé sur twitter après le but de Lucas au Parc des Princes. Il optera certainement pour Facebook pour le but de Thomas Touré. Google+, Instagram, Snapchat, Tinder, Skyblog et MySpace attendent patiemment leur tour.

Imbula (7): Impressionnant dans sa conservation du ballon et dans son abattage. S'il était un personnage de Mario Kart, Gianelli aurait tout le temps l'étoile. Par contre, pour devenir un vrai bon joueur, il va falloir apprendre à lâcher les carapaces plus vite.

Lémina (7,5): Hyperactif au milieu du terrain, Mario a gratté d'innombrables ballons avant de gâcher une offrande de Barrada. Finalement, cela n'a été que partie remise puisque son coup de tête égalisateur a relancé l'OM. La prestation aurait été parfaite si ces horribles cheveux étaient tombés suite au contact avec le ballon.

Barrada (5): On va finir par se dire qu'il n'était pas au Qatar parce qu'il s'était perdu. Souvent sollicité, souvent brouillon, il s'est au moins trouvé un pote en la personne de Khazri, qui l'a étiré quand il fut pris de crampes.

Payet (8): Vous êtes riches, vous vous mariez ? Dimitri Payet propose ses services pour tartiner le caviar de vos invités. Du gauche, du droit, de...
















Olympique de Marseille
Mandanda (7): Le retour de l'OM qui gagne, c'est aussi le retour du Mandanda qui fait des arrêts décisifs. De toute façon, Steve a toujours su la mettre à l'envers à Cédric Carrasso.

Dja Djédjé (6): Dja Djédjé est une belle mobylette drivée par Brice, un type qui ne sait pas faire de vélo. Le résultat est très drôle mais plutôt convaincant.

Aloé (7): Rarement pris à défaut en un contre un, sérieux à la relance et remonté comme un coucou, le minot a réussi son dépucelage en tant que titulaire au Vélodrome. Sa tête sur la barre aurait pu être la cerise sur le gâteau mais il se consolera en se disant qu'il a été le patron de la défense phocéenne ce dimanche soir.

Fanni (5): Tel un père de famille divorcé qui se respecte, Rod était chargé de garder son petit Baptiste ce dimanche soir. Tel un père de famille divorcé qui se respecte, Rod en a profité pour manger n'importe quoi, draguer une ou deux nanas au parc, envoyer une volée à l'entrée de la surface, le tout sans faire attention à son môme. Heureusement, Baptiste était très sage ce soir.

Mendy (4): Il s'est excusé sur twitter après le but de Lucas au Parc des Princes. Il optera certainement pour Facebook pour le but de Thomas Touré. Google+, Instagram, Snapchat, Tinder, Skyblog et MySpace attendent patiemment leur tour.

Imbula (7): Impressionnant dans sa conservation du ballon et dans son abattage. S'il était un personnage de Mario Kart, Gianelli aurait tout le temps l'étoile. Par contre, pour devenir un vrai bon joueur, il va falloir apprendre à lâcher les carapaces plus vite.

Lémina (7,5): Hyperactif au milieu du terrain, Mario a gratté d'innombrables ballons avant de gâcher une offrande de Barrada. Finalement, cela n'a été que partie remise puisque son coup de tête égalisateur a relancé l'OM. La prestation aurait été parfaite si ces horribles cheveux étaient tombés suite au contact avec le ballon.

Barrada (5): On va finir par se dire qu'il n'était pas au Qatar parce qu'il s'était perdu. Souvent sollicité, souvent brouillon, il s'est au moins trouvé un pote en la personne de Khazri, qui l'a étiré quand il fut pris de crampes.

Payet (8): Vous êtes riches, vous vous mariez ? Dimitri Payet propose ses services pour tartiner le caviar de vos invités. Du gauche, du droit, de...
















...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant