Payet n'est pas là pour se montrer

le
0

De retour après neuf mois d'absence, Dimitri Payet a une occasion en or de montrer que Didier Deschamps a eu tort de ne pas le rappeler avant. Pour autant, le milieu offensif de West Ham l'affirme : il ne va pas en faire trop pour se montrer.

Dimitri Payet marchant sur un fil au milieu d’un immense précipice. Voilà à quoi ressemble ce dernier rassemblement avant l’Euro pour le meneur de jeu de West Ham, rappelé par Didier Deschamps après plus de neuf mois d’absence. Plus posé dans ses interventions médiatiques depuis qu’il brille avec les Hammers après une saison réussie à Marseille, l’ancien Stéphanois n’a pas vraiment laissé le choix au sélectionneur. « Si je n'avais pas pris Payet, cela aurait été pour des raisons autres que pour des raisons sportives, a lancé DD devant la presse jeudi dernier. Et comme je n'ai pas d'autre raison, cela me semble tout à fait logique qu'il soit de retour pour ces deux matchs vu ses performances avec son club. »

Rappelant que son absence n’était pas due à un problème de comportement, Didier Deschamps n’a pas manqué de constater que Payet évoluait désormais souvent sur un côté alors qu’il était dans l’axe lorsqu’il défendait les couleurs marseillaises. Dans un secteur très concurrentiel, Dimitri Payet a toutefois intérêt à sortir des prestations exceptionnelles pour faire partie de la liste finale, lui qui n’a jamais vraiment convaincu en Bleu lors de ses quinze sélections (dont douze sous l’ère Deschamps). C’est pourtant avec un esprit plutôt serein que le natif de la Réunion aborde ce rassemblement. « Je suis très content d’être là, a-t-il indiqué dans une vidéo publiée sur le site officiel de la FFF. Après, bien sûr que j’arrive avec de bonnes intentions pour essayer d’apporter quelque chose dans ce groupe, dans l’optique de disputer cet Euro. »

« Quand on voit les matchs et qu’on n’y est pas, c’est difficile à regarder parce qu’on a envie d’y être et l’équipe de France, poursuit-il. C’est toujours quelque chose de particulier. Je fais une saison qui est plutôt pas mal donc je suis en confiance. J’arrive avec des intentions pour essayer de continuer ce que je fais en club. » Mais pas question pour lui de surjouer ou de tout donner pour se mettre en avant alors qu’Hatem Ben Arfa, voire Nabil Fekir, Ousmane Dembélé, Mathieu Valbuena ou même Franck Ribéry, n’ont pas dit leur dernier mot. « Me montrer ? Non, si je pars dans cet objectif-là, je vais certainement déjouer. L’objectif est d’être naturel et d’être comme je suis avec mon club. Essayer d’être performant et efficace. » Un mélange indispensable s’il espère griller tous ses concurrents sur la ligne d’arrivée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant