Payet jongle avec son chewing-gum

le
0
Dimitri Payet au milieu des bulles soufflées par les supporteurs de West Ham à chaque match.
Dimitri Payet au milieu des bulles soufflées par les supporteurs de West Ham à chaque match.

« Je suis un artiste. Donnez-moi un tuba et je vous en tirerai quelques notes. » La formule toute en modestie de John Lennon renvoie, certes, à l'excellence musicale du leader des Beatles, mais elle semble aussi très adaptable aux dispositions techniques de l'ailier gauche des Bleus, Dimitri Payet (29 ans). Donnez-lui donc un simple chewing-gum et il vous en tirera quelques jongles, comme s'il s'agissait d'un simple ballon. Trois du pied droit et une du genou pour se remettre la minuscule confiserie dans le gosier, des fois qu'elle n'ait pas encore perdu tout son sucre.

« Meilleur que Zidane »

On comprend mieux pourquoi le Réunionnais, ici à l'entraînement avec West Ham, passionne autant les fans du club de Londres popularisé en France par le film Hooligans. Présenté comme « meilleur que Zidane » dans un chant de supporteurs à sa gloire, l'un des Français les plus en vue à l'Euro s'est distingué la saison précédente avec les Hammers par ses 9 buts pour 12 passes décisives et sa maestria sur coup franc. « We've got Payet, Dimitri Payet ! I just don't think you understand. He's better than Zidane. We've got Dimitri Payet ! » « Nous avons Payet, Dimitri Payet ! Je ne crois pas que vous compreniez, il est meilleur que Zidane. Nous avons Dimitri Payet ! » pourrez-vous entendre si vous vous rendez au Stade olympique de Londres. Pas évident de garder les chevilles intactes avec une telle...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant