Payer ses courses avec son smartphone, une innovation peu attendue par les Français

le
2
Tyler Olson /shutterstock.com
Tyler Olson /shutterstock.com

(Relaxnews) - Au chapitre des innovations technologiques spécifiques aux grandes surfaces, seuls 21% de consommateurs seraient incités à l'achat s'ils pouvaient payer avec leur téléphone portable. Une proportion qui passe à 34% chez les jeunes de 18 à 34 ans, révèle une étude Wincor Nixdorf ce mercredi 10 octobre.

Alors que les distributeurs se passent le relais pour annoncer des expérimentations de "courses virtuelles", pour Carrefour, ou de "shopping sans contact", pour Casino, une étude de Wincor Nixdorf vient tout chambouler ce 10 octobre, avançant qu'une majorité de Français ne sont pas séduits par la possibilité de payer leurs courses à l'aide d'un smartphone.

La qualité des services avant les innovations technologiques

A propos de magasins équipés, les Français sont plus nombreux à reconnaître l'utilité de bornes indiquant le prix d'un produit (78%), les caisses rapides en libre-service (67%) et l'usage des "scanettes" pour simplifier le passage en caisse (53%).

Plutôt que des innovations, les consommateurs sont en attente d'amélioration des services fournis par les grandes surfaces. La file d'attente en caisse reste une importante source d'agacement, puisque 91% aimeraient valider plus rapidement leurs achats, davantage que de bénéficier d'informations sur la qualité d'un produit (86%) ou son prix (86%).

Dans un contexte économique difficile, toutes les solutions sont recevables pour défendre son pouvoir d'achat. 64% de personnes interrogées aimeraient recevoir des offres personnalisées en fonction de leurs goûts. Par ailleurs, près de la moitié des sondés (46%) serait ravie de pouvoir utiliser un comparateur de prix, installé dans les rayons.

Des innovations pas si mauvaises

Bien qu'ils ne les attendent pas, les Français reconnaissent malgré tout des vertus aux innovations technologiques. Celles-ci sont surtout vecteurs de modernisation (87%), permettent un gain de temps (74%) et incitent à la fidélisation des consommateurs (61%).

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées du 27 au 29 août 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mercredi 10 oct 2012 à 21:37

    Ne pas oublier que es logues files d'attentes aux caisses est typiquement Français ,ou anciennement pays de l'EST...

  • nayara10 le mercredi 10 oct 2012 à 21:36

    Ils n'ont déjà pas de frick pour se payer à manger ...Un gadget de plus pour s'endetter ....