Pavel Dourov, turbulent fondateur du "Facebook russe", démissionne

le
0
Pavel Dourov, turbulent fondateur du "Facebook russe", démissionne
Pavel Dourov, turbulent fondateur du "Facebook russe", démissionne

Une page se tourne dans l'histoire de l'internet russe : le jeune fondateur du très populaire réseau social VKontakte (VK), Pavel Dourov, a claqué la porte mardi après des mois de conflit avec l'un de ses premiers actionnaires."Ma liberté d'action en tant que directeur général pour diriger la société s'est nettement réduite. C'est devenu de plus en plus difficile de défendre les principes sur lesquels notre réseau social est fondé", a indiqué Dourov, 29 ans, sur sa page VK."Je continuerai à participer à la vie de VKontakte en tant que fondateur, mais les postes d'administration dans ces nouvelles conditions ne m'intéressent pas", a-t-il ajouté.Cette annonce, faite un 1er avril, a pris de court et laissé perplexes un certain nombre d'internautes, Pavel Dourov étant coutumier des provocations. Ajoutant à la confusion, le porte-parole de VK, Georgui Lobouchkine, a refusé de confirmer. "Le service de presse ne commente pas les propos du directeur général", a-t-il écrit sur Twitter.Un peu plus tard, le porte-parole a posté un lien vers le clip du chanteur anglais Rick Astley, "Never gonna give you up" - reprenant une pratique des adeptes d'internet utilisée pour faire une plaisanterie.Interrogée par l'AFP, la porte-parole d'USM Advisors, la holding du milliardaire Alicher Ousmanov dont le portail Mail.ru détient 52% de VK, a toutefois confirmé la démission de M. Dourov, mais n'a pas donné plus de détails. - Apaisement du climat - Cette démission pourrait apaiser le climat alors que le réseau social russe, qui surpasse dans l'ex-URSS son concurrent américain Facebook avec plus de 100 millions d'utilisateurs, est depuis des mois au coeur d'un conflit entre M. Dourov, soutenu par Mail.ru, et le fonds d'investissement United Capital Partners (UCP), à la tête des 48% restants du capital.UCP accuse M. Dourov d'avoir utilisé les ressources de VK pour créer l'an dernier l'application de messagerie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant