Pauvreté : Valls va présenter une prime d'activité pour les travailleurs modestes

le
4
Pauvreté : Valls va présenter une prime d'activité pour les travailleurs modestes
Pauvreté : Valls va présenter une prime d'activité pour les travailleurs modestes

Manuel Valls présente en fin d'après-midi ce mardi, sa feuille de route 2015-2017 du plan quinquennal de lutte contre la pauvreté mis en oeuvre en 2013. L'une des mesures phares attendue depuis deux ans doit être la création au 1er janvier 2016 dâ¤(TM)une «prime dâ¤(TM)activité» destinée aux travailleurs à revenus modestes pour les dispositifs actuels jugés trop complexes. Mais ce plan devrait aussi mettre l'accent sur l'accompagnement dans l'emploi, sur le logement ou encore sur les services d'accueil des enfants pour les familles monoparentales.

Selon les chiffres de l'Insee, si l'on observe en France une stagnation du nombre de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (soit moins de 60 % du revenu moyen), il existe en revanche une forte progression du taux de grande pauvreté, c'est à dire des gens qui vivent avec moins de 50 % du revenu moyen. Les familles monoparentales ou les jeunes sont les catégories les plus touchées. En 2011, 8,7 millions de personnes, soit 14,3% de la population, vivaient avec 977 euros mensuels.

Une fusion de deux dispositifs actuels

Attendue depuis deux ans, la prime d'activité va fusionner les deux dispositifs actuels dâ¤(TM)aide aux travailleurs pauvres: la prime pour lâ¤(TM)emploi (PPE) et le RSA-activité comme l'avait préconisé en juillet 2013, le rapport publié par le député PS Christophe Sirugue.

Concrètement, cette future prime d'activité qui doit figurer dans un projet de loi préparé par le ministre du Travail François Rebsamen prendra effet au 1er janvier 2016. Lâ¤(TM)enveloppe qui lui sera consacrée sera de 4 milliards dâ¤(TM)euros par an et devrait profiter à quatre millions de personnes contre plus de 6 millions actuellement. Cette prime versée au premier euro sera aussi ouverte aux jeunes travailleurs de 18 à 25 ans.

Le rapport Sirugue avait proposé que les ressources de lâ¤(TM)ensemble du ménage soient prises en compte pour déterminer lâ¤(TM)éligibilité. Cette prime sera ensuite ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mardi 3 mar 2015 à 11:44

    57.7% des richesses crées en France sont absorbées pour le fonctionnement de l'état: SOIT 10 POINT DE PLUS QUE NOS VOISINS EUROPÉENS. Il est impossible de relever la France si les gouvernants sont incapable de réduire ces dépenses de l'état.

  • frk987 le mardi 3 mar 2015 à 10:41

    Une façon détournée d'augmenter le SMIC, sacrés socialos....indécrottables !!!!

  • M9581285 le mardi 3 mar 2015 à 10:29

    ...CONTRE LE RACISME et…l'Antisémitisme !!Il y a là une forme pernicieuse de racisme (= séparer un groupe des autres) car l'antisémitisme, c'est déjà du racisme.En attirant l'attention sur une forme, bien entendu particulière, du racisme; ne va-t-on pas provoquer une "attention" pour ; et trop souvent (hélas) CONTRE cette communauté ?

  • ceriz le mardi 3 mar 2015 à 09:28

    achat de l'électorat avant les élections: une honte!!!!!! démagogie pourrie .