Pause fiscale de 2014, engagement tenu ou tromperie ?

le
10
Pause fiscale de 2014, engagement tenu ou tromperie ?
Pause fiscale de 2014, engagement tenu ou tromperie ?

(lerevenu.com) - Les députés PS se disent convaincus que l'engagement présidentiel d'une «pause fiscale» en 2014 sera tenu. Leur porte-parole Annick Lepetit a déclaré, mardi, que «certains impôts vont bouger, mais à la fin de 2014, le total des prélèvements ne bougera pas. S'il y hausse d'impôt, il y aura baisse par ailleurs». Président de la commission des finances à l'Assemblée, Gilles Carrez s'inscrit en faux contre cette affirmation : «La pause fiscale annoncée par le Gouvernement apparaît comme une véritable tromperie. Mais le pire est à venir puisque, compte tenu des mesures déjà votées et de celles annoncées, les impôts subis par les ménages vont augmenter en 2014 encore plus vite qu'en 2013».

Dans un communiqué en date du 10 septembre, le député UMP détaille les raisons qui lui font croire que les ménages ne verront pas la couleur de la pause fiscale promise par François Hollande : augmentation de la TVA au 1er janvier 2014 (environ 6,5 milliards d'euros), financement de la réforme des retraites (environ 1,7 milliards d'euros) et augmentation de l'impôt sur le revenu et de diverses taxes (3 à 4 milliards d'euros).

Gilles Carrez estime donc que l'augmentation d'impôts acquittés par les ménages «sera plus forte en 2014 qu'en 2013 puisqu'elle atteindra 12 milliards d'euros, l'an prochain, contre 10 milliards, en 2012». Le président de la Commission des finances pointe aussi les dépenses imposées aux collectivités locales (rythmes scolaires) et la diminution de leurs dotations (-1,5 milliard), qui ont toutes chances, selon le député, de provoquer « une forte augmentation des impôts locaux à l'automne 2014 ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le mercredi 11 sept 2013 à 08:18

    et la fameuse transparence, plus rien ? oublier les belles promesses, ou il y avait trop à cacher ?

  • M1945416 le mercredi 11 sept 2013 à 08:03

    moi président, il y aura pas d'augmentation d'impôts, on a vu le résultat

  • fbordach le mercredi 11 sept 2013 à 07:09

    Ouarf, les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Avec ce gouvernement d'incapables il n'y aura pas de miracle du côté des impôts. Incapables de réformer, incompétent et brouillon, il ne peut qu'augmenter les impôts....

  • brinon1 le mardi 10 sept 2013 à 23:09

    mentir est inhérent à la politique, sans mentir point de chance d'être élu, un programme est une déclaration politique sont d'abord un mensonge d'état si ce n'est un mensonge institutionnalisé comme étant la règle du "jeu".

  • er3dw le mardi 10 sept 2013 à 19:00

    Le mensonge public devrait être un délit

  • roulio86 le mardi 10 sept 2013 à 18:50

    il est certain que si on supprimés les sénateurs, diviser par 2 le nombre de députés,diviser par trois le nombre impressionnant de ministres, etc...qu'ils arretent de se prendre des indemnités non iumposables et qu'ils payent des impots comme tout le monde on recupererait de l'argent

  • roulio86 le mardi 10 sept 2013 à 18:48

    baisse du quotient familial,augmentation de la tva au 1er janvier 2014,etc .....c'est quoi si ce n'est des hausses d'impots....nous prennent vraiment pour des demeurés...

  • KAFKA016 le mardi 10 sept 2013 à 18:02

    Plutot que de piquer 12 Mds chez ceux qui bossent il aurait été plus courageux de réduire d'1% SEULEMENT les dépenses publiques (14Mds d'économies)!!! au lieu de cela les dépenses publiques augmantent de 0.5%

  • zerathef le mardi 10 sept 2013 à 17:54

    Tant que l'Etat ne montrera pas sa capacité à gérer autrement qu'en prenant de l'argent dans la poche des contribuables, il ne sera pas crédible dans son argumentation. Cette situation est très mauvaise car elle encourage les délocalisations d'entreprises et de gros contribuables qui voient très mal l'avenir.

  • faites_c le mardi 10 sept 2013 à 17:49

    Leur porte-parole Annick Lepetit a déclaré, mardi, que «certains impôts vont bouger, mais à la fin de 2014, le total des prélèvements ne bougera pas. S'il y hausse d'impôt, il y aura baisse par ailleurs».Si je comprends bien, Mme Lepetit est d'accord pour prendre en charge le supplément d'impôts que j'aurais à payer en 2014 si cela devait arriver? Non! Donc je confirme, c'est bien une arnaque et aucune baisse à l'horizon!