Pauline Laigneau - "Il faut secouer la France un bon coup"

le , mis à jour le
0
Pauline Laigneau, Gemmyo, dans ses locaux, 4 rue de l'Échiquier, Paris.
Pauline Laigneau, Gemmyo, dans ses locaux, 4 rue de l'Échiquier, Paris.

Lorsque Le Point m'a demandé si je voulais m'exprimer sur les v?ux de François Hollande, j'ai hésité. « Quelle légitimité aurais-je à donner mon avis, moi, jeune entrepreneur d'à peine 30 ans ? », me suis interrogée. Puis, je me suis dit que je n'avais pas forcément besoin de faire une critique des v?ux de François Hollande : elles sont déjà bien nombreuses et je n'y apporterai rien. Je vais plutôt vous décrire ce qu'une jeune créatrice d'entreprise aurait aimé entendre à l'aube de cette nouvelle année. En somme, faire mon propre « Moi président »?

« Il faut secouer la France »

Il aurait été impensable que le président ne revienne pas sur les attentats du 13 novembre, sur Charlie Hebdo, sur tous les événements qui ont secoué la France en 2015. C'était une nécessité. Le président l'a abordée avec compassion et dignité. Néanmoins, y passer la moitié d'un discours censé donner une vision de 2016 donne l'impression que François Hollande repousse les problèmes qui fâchent. La France est au pied du mur et doit être secouée un bon coup. Les Français le savent ? c'est pour cela qu'ils votent pour le Front national ? et ces v?ux auraient été une superbe occasion de l'annoncer.

L'heure n'est plus à la demi-mesure ; le temps des réformes à la marge est passé. Il faut faire table rase et reconstruire. Jeter aux orties...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant