Paul Ryan galvanise les républicains

le
0
Lors de la convention du parti à Tampa, le colistier de Mitt Romney a promis de s'attaquer à la réduction des dépenses publiques et a vivement critiqué l'administration Obama.

Peu connu du grand public, c'était l'occasion pour lui de briller et d'être au premier plan. Paul Ryan, le colistier de Mitt Romney, a prononcé mercredi soir un des discours les plus attendus de la convention républicaine à Tampa. Une allocution très acclamée qui a électrisé la foule des délégués et militants. Acceptant sa nomination à la vice-présidence, l'élu de 42 ans du Wisconsin a dit relever «l'appel de sa génération pour transmettre à nos enfants ce que les Etats-Unis nous ont donné».

D'abord nerveux, Paul Ryan a gagné en assurance au fur et à mesure de ses attaques sur le bilan du président sortant Barack Obama. «Après quatre ans passés à se faire mener en bateau, l'Amérique a besoin de changer de cap et l'homme qui peut le faire est Mitt Romney», a lancé Paul Ryan. «Cette Maison-Blanche n'a jamais été à court de mots mais ce qui lui manque cruellement, c'est un capitaine. Cette présidence est à la dérive et survit sur des slogans de campa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant