Paul-Marie Coûteaux ferait les yeux doux à Christine Boutin

le
0
Ancien super DRH du Front national, le souverainiste Paul-Marie Coûteaux fait désormais les yeux doux à Christine Boutin.
Ancien super DRH du Front national, le souverainiste Paul-Marie Coûteaux fait désormais les yeux doux à Christine Boutin.

Paul-Marie Coûteaux ne sait plus à quel saint se vouer. Depuis le 7 avril et son éviction du Front national, le souverainiste se retrouve en quelque sorte orphelin. Marine Le Pen lui a en effet notifié par courrier au début du mois qu'elle ne souhaitait plus travailler avec lui. "Je ne veux plus vous voir ni avoir de relation personnelle ou politique avec vous", écrivait la présidente du FN à l'ex-député européen, avec qui elle travaillait depuis près de trois ans. À l'origine de cette rupture : l'exaspération de Marine Le Pen, qu'il avait rejointe en septembre 2011 en tant que "super DRH" du parti frontiste. La présidente du FN a fini par considérer le personnage "ingérable". Les sorties répétées de l'essayiste au cours de la campagne des municipales ont précipité sa chute. Il s'était fait piéger en décembre 2013 au sujet des adhésions au parti frontiste et avait suggéré en mars sur son blog de "concentrer" les Roms dans des "camps".Un "grand témoin" pour le site de "Force Vie"C'est auprès d'un autre mouvement politique qu'il souhaiterait désormais reprendre du service. Comme le révèle Le Lab, le président du mouvement Souveraineté, indépendances et liberté (Siel) aurait décidé de reprendre contact avec une vielle amie, Christine Boutin, avec laquelle il aurait bu un café mi-avril. L'ancienne ministre n'avait d'ailleurs pas tardé à faire des appels du pied à Paul-Marie Coûteaux, par tweet interposé, après sa mise à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant