Paul Barril, ancien commandant du GIGN

le
0

Ancien numéro deux du GIGN, dont il a participé à la création en 1974, Paul Barril s'est reconverti dans la sécurité privée dans les années 1980. Il revient aujourd?hui au c?ur de l?actualité car plusieurs ONG demandent sa mise en examen pour "complicité de génocide" au Rwanda. Paul Barril dénonce, quant à lui, des attaques "orchestrées par le même petit groupe de personnes, toutes proches du pouvoir rwandais".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant