Paul Barril, ancien chef du GIGN, s'est rendu à la police

le
5
PAUL BARRIL, ANCIEN CHEF DU GIGN, S'EST RENDU À LA POLICE
PAUL BARRIL, ANCIEN CHEF DU GIGN, S'EST RENDU À LA POLICE

NICE (Reuters) - Paul Barril, ancien responsable du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), s'est retranché lundi armé d'un fusil de chasse à son domicile du Cap d'Antibes avant de se rendre aux forces de l'ordre, a-t-on appris de source policière.

Le retraité de 68 ans, qui avait aussi participé à la création de la cellule antiterroriste de l'Elysée sous François Mitterrand, avait laissé partir sa femme mais menaçait d'ouvrir le feu si on l'empêchait de se suicider. Le GIPN de Nice est alors arrivé sur place et a entamé des négociations.

Paul Barril s'est rendu peu après 9h00.

(Matthias Galante et Nicolas Bertin, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • masson33 le lundi 30 juin 2014 à 11:51

    Tous ces gens qui gravitent autour des armes à feu sont cinglés...

  • docteur7 le lundi 30 juin 2014 à 11:25

    voilà qui confirme que ce jeune homme n'a vraiment jamais eu toute sa tête.

  • bigot8 le lundi 30 juin 2014 à 10:42

    il aurait du faire disparaitre tous les clowns de l elysee

  • lorant21 le lundi 30 juin 2014 à 10:27

    "Il menace de tirer si on l'empêche de se suicide." Humm.. pas très clair. Dans le genre "retenez-moi ou je fais un malheur.."

  • M8603854 le lundi 30 juin 2014 à 10:06

    on a failli avoir encore un suicide dans l'entourage de Mitterand...