Pau : la cuisse retrouvée est bien celle du collégien disparu

le
0
Une enquête a été ouverte pour «assassinat de mineur précédé ou accompagné d'actes de torture ou de barbarie», après la découverte d'un morceau de jambe appartenant à Alexandre Junca, 13 ans, disparu depuis le 4 juin.

Une terrible confirmation. La cuisse humaine, retrouvée dimanche par des promeneurs dans une rivière à Pau, est celle d'Alexandre Junca, 13 ans, disparu depuis le 4 juin dans cette ville.

Des analyses d'ADN effectuées sur ce fémur ont montré qu'il appartenait bien au jeune collégien.

Jeudi matin, les autorités judiciaires ont avisé la famille de cette découverte. «C'est une très mauvaise nouvelle à laquelle ils ne voulaient pas croire jusqu'à aujourd'hui, mais malheureusement ils sont face à l'insoutenable vérité», a déclaré Me Pierrette Mazza, l'avocate de la famille. Apprendre que leur fils a été démembré représente «l'horreur absolue, l'indiscible», a-t-elle ajouté. Appel à témoins

Le parquet de Pau a ouvert jeudi une information pour «assassinat de mineur précédé ou accompagné d'actes de torture ou de barbarie». «C'est l'infraction la plus grave qui existe dans le code pénal», a souligné le procureur de la République de Pau, Jean-Christoph

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant