Pau: 1er jour de procès éprouvant pour la famille d'A.Junca

le
1

Le principal accusé du meurtre d'Alexandre Junca, collégien tué en 2011 à Pau pour le vol de son portable, a reconnu mardi 7 juin à Pau, au premier jour d'un procès ouvert dans les larmes et les silences, avoir porté les coups de marteau mortels, sans toutefois parvenir à les expliquer. L'autre accusé, soigné pour des accès de violence et son impulsivité, a laissé éclater sa colère lors de l'audience, obligeant le président à interrompre les débats. Durée: 01:54

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le mercredi 8 juin 2016 à 08:10

    A la fin ce sera les menuisiers responsables.. bin oui c est eux qui jouent avec des marteaux !!! donc le Povr accusé , lui sans job , a voulu , lui aussi avoir 1 marto, tiens je pense que CLOCLO devrait etre aussi convoqué comme témoin assisté... bon à la fin on gracie la victime ? non !! là je comprends pas , il n a rien fait