Patrimoine : les ménages détiennent 10 544 milliards

le
11
©Fotolia
©Fotolia

(lerevenu.com) - En 2012, le patrimoine des ménages français, qui représente 77,6% du patrimoine économique national (13 588 milliards d'euros), a augmenté de 1,6% après une hausse de 4,3% en 2011, selon une étude réalisée par l'Insee

Le patrimoine des ménages s'est élevé à 10 544 milliards d'euros en 2012, ce qui correspond à huit fois leur revenu disponible net, selon une étude de Léa Mauro et d'Adeline Bachellerie, publiée dans Insee Première.

Ce patrimoine est constitué à 73% d'actifs non financiers, immobiliers pour l'essentiel (68%). Ce patrimoine non financier a stagné en 2012 (- 0,3% après + 6,0% en 2011), en raison notamment de la chute des prix du logement.

En revanche, le patrimoine financier net des ménages s'est redressé (+ 7,0% après -0,4% en 2011). Le rebond des actifs financiers résulte de la revalorisation de leurs avoirs en titres. L'encours des actions et titres d'OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières) a ainsi augmenté de 10,9% et celui des titres de créance de 10,4 %, précise l'étude de l'Insee.

Les effets de valorisation jouent aussi, mais dans une moindre mesure, sur l'encours des contrats d'assurance-vie (+ 3,1% après + 1,6% en 2011). Enfin, la croissance des dépôts bancaires reste soutenue (+ 4,7% après + 6,1%), notamment en raison du relèvement des plafonds du livret A et du LDD intervenu en cours d'année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcodan le jeudi 2 jan 2014 à 15:01

    Il serait intéressant de connaitre la répartition de ce patrimoine ... Si l'on en croit M PIQUETTY 50% des français ne possèdent rien et la concentration des patrimoines sur une toute petite minorité serait en passe de dépasser les plus hauts jamais atteints! En fait les 10% les plus fortunés disposent d'environ 70% de ce patrimoine soit 3 fois le montant de toutes les dettes publiques, si on leur en prend un tiers ils ne s'en rendront pas compte!

  • M9390997 le vendredi 20 déc 2013 à 16:27

    ATTENTION : Le gouvernement Français est tenté de prélever 10% sur ces sommes et ceci sans prévenir. Cela a déjà été fait en Italie.

  • M8951316 le vendredi 20 déc 2013 à 16:05

    certains doivent lorgner ça avec la bave à la bouche !!!

  • supersum le vendredi 20 déc 2013 à 15:48

    ça va aiguiser l'appétit des sososs pour leur kolkhoze

  • Rei_Seki le vendredi 20 déc 2013 à 15:41

    Eh oui, M44. C'était d'ailleurs l'idée de notre chère Christine... qui prendra forme au moment voulu.

  • abacchia le vendredi 20 déc 2013 à 15:41

    Un patrimoine bien volatil puisque correspondant à des actifs de type actions ou immobiliers dont les prix, par définition, fluctuent. Pour autant, c'est surement une des raisons sur lesquelles le gouvernement s'appuie pour continuer le matraquage fiscal : Puisque leur épargne (patrimoine) augmente, c'est qu'on peut encore leur en prendre ! Ça marchera... Jusqu'à leur pendaison, un beau jour !

  • gacher le vendredi 20 déc 2013 à 15:41

    et quand il y a 1 millions de personnes aux restos du coeur, c'est qu'ils ont une fortune dans leur logement et que sans elle, ils couchent dans la rue. ON dit n'importe quoi quand on veut justifier la spoliation.

  • M8614773 le vendredi 20 déc 2013 à 15:39

    les francais ne detiennent plus rien ,puisque nos politiques nous ont vendu a l'europe,ceci servira de caution quand tout s'ecroulera simplement !!!

  • M4428108 le vendredi 20 déc 2013 à 15:37

    Et bien voilà comme la dette publique de l'État sera comblée (2.000 milliards), quand les banques ne lui prêteront plus : il nous prendra 20% de notre épargne à chacun sans nous demander notre avis. Ce sera une sorte de "taxe" exceptionnelle...

  • achemena le vendredi 20 déc 2013 à 15:35

    ah ces s.alauds de menages la qui osent epargner ... faut les taxer ... enfin deja ce qu il faut retenir surtout c est qu on a demande a l INSEE de compter qui a quoi ... et generalement on demande pas sans une raison derriere ... donc y a de quoi s inquieter la