Patrick Puy : «Arc a franchi la première étape de son renouveau»

le
0
INTERVIEW - Le nouveau dirigeant du groupe verrier fait un premier bilan et dévoile au Figaro son plan de bataille.

Fin septembre 2013, Patrick Puy a été appelé à la rescousse d'Arc International. Premier bilan après trois mois de premiers soins administrés au groupe verrier familial, basé depuis plus d'un siècle à Arques, dans le Pas-de-Calais.

Le FIGARO. - Qu'avez-vous fait chez Arc International depuis votre arrivée?

Patrick PUY. - À mon arrivée, Arc souffrait principalement de deux problèmes. Le premier n'était pas forcément majeur mais était le plus pressant: c'était la situation de trésorerie. Le second, c'était de trouver pour l'entreprise les moyens financiers d'assurer sa croissance pérenne et profitable. Début 2013, cette entreprise a pris conscience qu'elle risquait de ne pas passer l'année. Elle a donc contracté auprès de ses banques un crédit de 50 millions d'euros, remboursable à fin 2013 et con...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant