Patrick Buisson mis en examen pour les sondages de l'Elysée

le
5
PATRICK BUISSON MIS EN EXAMEN DANS L'AFFAIRE DES SONDAGES DE L'ÉLYSÉE
PATRICK BUISSON MIS EN EXAMEN DANS L'AFFAIRE DES SONDAGES DE L'ÉLYSÉE

PARIS (Reuters) - Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen mercredi pour recel de favoritisme, détournement de fonds publics par un particulier et abus de biens sociaux dans l'enquête dite "des sondages de l'Elysée", a-t-on appris de source judiciaire.

Il avait été entendu dans la matinée par la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) avec Pierre Giacometti, toujours consultant ès opinion de l'ancien président. Ce dernier se trouvait toujours à la BRDE en début d'après-midi, a-t-on précisé de source judiciaire.

Six personnes, dont l'ancien ministre Claude Guéant et l'ex-secrétaire général de la présidence Xavier Musca, ont été placées en garde à vue en juin dernier dans ce dossier concernant les sondages et prestations de communication commandées par l'Elysée sous Nicolas Sarkozy.

Une information judiciaire a été ouverte pour favoritisme et détournement de fonds publics à la suite d'une plainte avec constitution de partie civile de l'association Anticor, qui lutte contre le corruption.

Elle estime qu'une bonne partie des sondages commandés par la société de Patrick Buisson Publifact, entre 2007 et 2009, n'avaient pas d'intérêt public lié à la fonction présidentielle.

Sur la période 2010-2012, Anticor considère que certains sondages réalisés après appels d'offres ne relevaient pas non plus de la fonction présidentielle. Sont également visés des contrats de prestations en communication passés entre 2007 et 2012 entre l'Elysée et les sociétés de Pierre Giacometti et de Patrick Buisson, soupçonnés d'avoir bénéficié de favoritisme.

(Sophie Louet avec Marine Pennetier édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le mercredi 29 juil 2015 à 15:06

    les sans dents n'attendent pas 3 ans pour être mis en examen lorsqu'ils ont commis une faute

  • M2723293 le mercredi 29 juil 2015 à 14:51

    On se demande pourquoi tous ceux qui étaient au pouvoir près du soleil ont des ennuis. Avaient-ils des assurances sur leur impunité ?

  • M3435004 le mercredi 29 juil 2015 à 14:48

    cleguede +1000 ! Cette gôche là n'a jamais été aussi détestable. Sectaire et mesquine, incompétente et inefficace, brouillonne et médiocre, inculte et j'en passe. Le résultat est un DESASTRE pour la France et pour les Français.

  • brun3686 le mercredi 29 juil 2015 à 14:44

    procès politique. bcp d'autres dossiers de "vrais gens" à l'abandon pendant ce temps

  • cleguede le mercredi 29 juil 2015 à 14:35

    Quand on lit ce que fait la gôche actuelle on pourra les passer directement à l'echafaud