Patrick Buisson aurait conseillé Jean-Luc Mélenchon en 2012

le
7
PATRICK BUISSON AURAIT CONSEILLÉ JEAN-LUC MÉLENCHON EN 2012
PATRICK BUISSON AURAIT CONSEILLÉ JEAN-LUC MÉLENCHON EN 2012

PARIS (Reuters) - L'ancien journaliste d'extrême droite Patrick Buisson a conseillé non seulement Nicolas Sarkozy, mais aussi le fondateur du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, écrivent deux journalistes du Monde dans un livre à paraître jeudi.

Ariane Chemin et Vanessa Schneider affirment dans "Le mauvais génie" que Patrick Buisson et l'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 se connaissent depuis 22 ans et qu'ils ont noué une relation d'amitié.

"Mélenchon a pris l'habitude de consulter son nouvel ami avant chaque décision stratégique. Buisson met avec plaisir sa science des sondages à son service. Il est de ceux qui l'encouragent à quitter le Parti socialiste en 2008", écrivent-elles selon les bonnes feuilles publiées mardi par Le Monde.

"Les conseils du collaborateur de Nicolas Sarkozy ne sont évidemment pas désintéressés : tout ce qui peut déstabiliser le Parti socialiste est bon à prendre. Lorsque l'ami Jean-Luc se décide à concourir à la présidentielle, son conseiller occulte le convainc, chiffres à l'appui, qu'il a un espace à conquérir à gauche du PS", ajoutent Ariane Chemin et Vanessa Schneider.

Selon les journalistes, une alliance objective se serait même nouée, le président sortant citant le nom de Jean-Luc Mélenchon - "la meilleure façon de le faire exister" - tandis que le député européen "réserve ses flèches les plus venimeuses à François Hollande".

En avril 2012, le leader du Parti de gauche avait reconnu sur BFM TV avoir assisté en 2007 à la remise de la Légion d'honneur de Patrick Buisson par l'ancien chef de l'Etat tout en assurant qu'il n'était pas son "ami".

"Qu'est-ce que c'est que cette invention ?", avait-il répondu alors qu'on lui demandait s'il était ami du conseiller de Nicolas Sarkozy.

Jean-Luc Mélenchon n'a pas pu être joint dans l'immédiat mardi et son bureau n'était pas en mesure de réagir.

Olivier Besancenot, le leader du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), a dit ne pas croire à une telle proximité entre le député européen et Patrick Buisson. "C'est incompatible, je suis sûr que Jean-Luc Mélenchon va s'exprimer et lever ce malentendu", a-t-il dit sur iTELE.

Jean-Luc Mélenchon a dit fin janvier croire possible un rassemblement de la gauche contestataire élargie à des dirigeants écologistes comme l'ancienne ministre Cécile Duflot, une menace pour le candidat du PS à la présidentielle de 2017.

La justice française a condamné en mars 2014 Patrick Buisson à verser à l'ancien président et à son épouse 10.000 euros de provision sur dommages et intérêts après la diffusion d'enregistrements effectués clandestinement à l'Elysée.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le mercredi 18 mar 2015 à 11:47

    @g.joly1: le conditionelle vous l'utilisé quand ça vous arrange!

  • d.e.s.t. le mardi 17 mar 2015 à 22:39

    L'argent n'a pas d'odeur chez Buisson!

  • m6r.fr le mardi 17 mar 2015 à 21:37

    Invité à la remise de légion d’honneur d’un journaliste avec lequel il polémiquait régulièrement sur la chaîne LCI, il a répondu à cette invitation comme plusieurs journalistes. Cela lui est reproché comme un soupçon de connivence. Moralité : ne fréquentez aucun journaliste, même par fair-play car vous risquez de le retrouver conseiller du prince ou marié à ses ministres.

  • mark92 le mardi 17 mar 2015 à 20:47

    Les petites juges rouges ( pardon) les pseudo juges bientôt jugées ?? Jugés? Pour harcélement ?? Même les petits fonctionnaire de juges ne sont pas au dessus de la loi.

  • FullOil le mardi 17 mar 2015 à 20:25

    C’est blanc bonnet ou bonnet blanc comme dirait marine c'est l'um.ps

  • M940878 le mardi 17 mar 2015 à 19:37

    toutes les alliances sont possibles avec ces politicards véreux , par définition un politique est fourbe

  • collar11 le mardi 17 mar 2015 à 19:33

    C'est l'alliance brun-rouge ! On voit encore l'étendu des succès de M. Buisson : M. Mélenchon est parti en vrille dans les profondeurs du classement.