Patrice Hagelauer : «Halys a un potentiel formidable»

le
0

Patrice Hagelauer, l’ancien DTN de la Fédération française de tennis, était l’invité de l’Access365 d’Alexandre Delpérier, jeudi. Il a fait le point sur l'actualité du jour à Roland-Garros et l'avènement de la nouvelle génération du tennis français incarné par Lucas Pouille, Mathias Bourgue et Quentin Halys.

Sur la difficile victoire de Jo-Wilfried Tsonga 

Je ne suis pas inquiet par rapport à l'état physique de Tsonga après cette rencontre. Quand vous gagnez, vous ne sentez pas la fatigue s’installer. Au contraire, au début on le sentait très crispé et puis, petit à petit, il s’est libéré. Il se sent davantage soulagé désormais, il est enfin rentré dans le tournoi, et c’est bien. Ce qui me plait à titre personnel chez Jo, et ça s'applique à Gilles Simon également (vainqueur en cinq manches la veille), c’est cet état d’esprit irréprochable. Quoiqu'il arrive, il faudra compter sur eux. Tsonga avait besoin de rentrer dans le tournoi, on est rassuré sur son état de santé. Maintenant il va affronter Gulbis qui reste un joueur assez imprévisible. Il peut faire un très bon match, comme passer à côté. On va voir, c’est un gros point d’interrogation.

Concernant la nouvelle génération

Quentin Halys (battu par Pablo Cuevas jeudi) c’est un joueur qui a un potentiel tout à fait formidable. On peut le ranger dans la même catégorie que Mathias Bourgue et Lucas Pouille. Quand on les voit jouer, c’est fou, ils ont passé un premier tour, ce qui est déjà formidable à un si jeune âge alors qu'ils n'ont pas l'habitude ces grands rendez-vous. Mais derrière ils sont en plus capables de réaliser des super matches contre des joueurs très bien classés . Ce sont des vrais guerriers, des bosseurs dans l’âme. Trop souvent on s’est posé la question avec d'autres joueurs, mais ces gars-là, je vais vous le dire, ça m’étonnerait qu’ils n’y arrivent pas. Lucas Pouille a soif d’apprendre, il absorbe absolument tout ce qu’il a à prendre auprès des meilleurs, il écoute beaucoup. Ce n’est pas quelqu’un qui pense avoir la science infuse, loin s’en faut. C'est un sentiment agréable, il y a une énergie, ils ont un potentiel gestuel, des aptitudes physiques également. Mais surtout, dans la gestion des émotions, regardez les batailler hier, Bourgue se transcende face au n°2 mondial (Andy Murray), c'est incroyable.

L’Access365 est présenté par Alexandre Delpérier du lundi au jeudi de 18h à 19h30 et de 19h30 à 21h.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant