Passe d'armes entre Nicolas Sarkozy et Anne Lauvergeon

le
1

PARIS (Reuters) - L'ex-patronne d'Areva Anne Lauvergeon et le président-candidat Nicolas Sarkozy se sont vivement affrontés à distance vendredi, la première dénonçant un supposé système mis en place par le chef de l'Etat et le second répondant qu'elle avait profité de sa position.

Anne Lauvergeon, que Nicolas Sarkozy a décidé en juin 2011 de ne pas reconduire à la tête d'Areva, publie un livre intitulé "La femme qui résiste" où elle reproche au président d'avoir mis en place des proches dans la filière nucléaire française et mené une politique discutable en tentant de vendre des centrales à des régimes autoritaires étrangers.

Sur France Inter vendredi matin, elle a justifié ses attaques. "Je me suis dit que je devais parler sur ce que j'avais vu, les dérives de l'Etat actionnaire (...) Ce que je reproche à Nicolas Sarkozy, c'est d'avoir laissé se mettre en place un système qui a défendu non pas les intérêts stratégiques de la France mais les intérêts privés", a-t-elle dit.

Sur i-Télé, Nicolas Sarkozy a répondu aussitôt. "Anne Lauvergeon, qui voulait rester à tout prix présidente d'Areva, ne devait pas être gênée par le système qu'elle dénonce maintenant", a-t-il dit.

"Ce qui rend moins crédible ce que dit Anne Lauvergeon, c'est qu'elle a attendu d'être mise dehors pour contester un système dont elle voulait continuer à y participer (...) Elle est par ailleurs aujourd'hui présidente (du conseil de surveillance) de Libération dont on connaît l'engagement à gauche. Tout ça c'est de la politicaille", a-t-il ajouté.

Anne Lauvergeon a par ailleurs confirmé sur France Inter avoir entendu en 2007 Nicolas Sarkozy lui affirmer qu'il ne ferait qu'un mandat, puis qu'il irait chez Bouygues pour "gagner de l'argent".

Prié sur i-Télé de dire ce qu'il ferait en cas de défaite, Nicolas Sarkozy n'a pas répondu, expliquant qu'il ne se situait pas dans cette perspective. Il a déjà déclaré qu'il quitterait la vie politique, sans dire s'il avait des projets précis.

Thierry Lévêque et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3953512 le vendredi 13 avr 2012 à 10:37

    ANNE LAUVERGEON, ELLE, N'ETAIT PAS SUR PAS UNE PROCHE DE MITTERAND !!!