Pascal Papé : " On a fait vingt dernières minutes exceptionnelles "

le
0
Pascal Papé : " On a fait vingt dernières minutes exceptionnelles "
Pascal Papé : " On a fait vingt dernières minutes exceptionnelles "
Déçu après la défaite du XV de France 18-11 en Irlande, Pascal Papé est revenu sur cette rencontre en zone mixte. Il regrette notamment l'indiscipline des Français qui a permis à l'Irlande d'inscrire tous ses points au pied.

Pascal Papé, comment qualifiez-vous cette défaite ?
C'est dur parce qu'il n'y a pas beaucoup d'écart entre les deux équipes ce soir (samedi). Ce qui a fait la différence c'est la discipline parce qu'on a été très bon en défense et qu'ils ne nous ont jamais vraiment déstabilisé. On a été bon sur le jeu au sol également mais on s'est fait trop pénalisé et ça se voit au score. On marque un essai alors que l'Irlande ne marque que des points au pied donc c'est l'indiscipline qui nous fait perdre ce soir. On a pris onze pénalités en première mi-temps alors que je crois qu'on en prend que huit sur l'ensemble du match face à l'Ecosse. 

Vous n'avez pas su concrétiser tous vos temps fort encore ce soir...
Oui, mais il y en a un qui est mis au fond. Ce n'est pas n'importe qui en face donc on ne peut pas concrétiser tous nos temps fort mais on a progressé sur ce point-là. Il y a encore des petites fautes de mains et des approximations mais on fait mieux dans ce domaine que la semaine dernière. Il faut aussi être positif et commencer à structurer notre prochaine base de travail pour les échéances futures.

Vous avez reçu un carton jaune pendant le match. Cela vous a-t-il permis de voir depuis la touche que l'équipe de France n'était pas très loin ? 
Oui, on a vu que notre banc et nos impact-players nous ont fait beaucoup de bien. Les adversaires étaient à l'agonie et se mettaient parfois hors-jeu donc on se rend compte que finalement on n'est pas passé loin.

Faut-il se servir des vingt dernières minutes pour préparer les prochains matchs ? 
Oui, on a fait vingt dernières minutes exceptionnelles mais il n'y a pas que ça. Notre défense a été solide tout au long du match et l'état d'esprit a été bon. On commence à être une équipe difficile à bouger. Après, offensivement c'est vrai que les vingt dernières minutes sont à retenir et c'est dommage qu'il y ait sept points d'écarts à la fin parce que je pense qu'il n'y avait pas tant de différence.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant